Wandering Souls T.2

0
119

Nous voici avec le dernier tome de la série shonen manga Wandering Souls une série dont j’avais beaucoup apprécié le premier tome. Je dois dire que lorsque j’ai relu ce tome-ci, j’ai été quelque peu perdu. En effet, de nombreux mois ont séparés les deux sortis et de nombreuses lectures se sont évidemment immiscées entre eux. (Retrouvez ma critique des deux premiers tomes ici)

L’histoire

La lecture de ce dernier tome aura été rapide. Je ne me suis pas arrêtée une seule fois tellement j’ai été prise dans le récit. Avec ce dernier tome, les questions que j’avais en tête ont toutes trouvés des réponses.

De plus, on retrouve avec ce deuxième tome, un rebondissement dès plus inattendu. En effet, on retrouve un personnage que l’on pensait disparu après le premier tome… Mais cela n’est pas tout, on assiste également à la cruauté de l’être humain et de la nature qui souhaite simplement reprendre ce qu’on lui a arraché.

On peut d’ors et déjà appliquer cela à notre vie actuelle car oui, l’être humain peut se montrer d’une cruauté sans merci. Il suffit que la personne soit différente de soit pour qu’elle soit rejetée. En ce qui concerne la colère de la nature, on pourrait appliquer cela aux catastrophes naturelles.

Pour revenir au manga et à son intrigue, rappelons que le but de Zêd et d’Ayten sont de devenir des Shagaïs. Seulement pour Zêd, se but est bien plus symbolique, il souhaite protéger la nature et les humains, leur permettre de vivre en harmonie. Mais Zêd veut aussi et surtout protéger Ayten. Au contraire d’Ayten, elle veut devenir une Shagaï, simplement parce qu’elle ne veut pas se retrouver seule et parce qu’elle ne voit pas d’autres choix s’ouvrir à elle. Et tout au long de ce tome, nous pouvons voir l’évolution de nos deux héros dans leur ambition.

La fin du manga…

J’ai vraiment adoré la conclusion que l’auteur apporte à son manga. On ne ressent pas l’envie de connaître une suite tellement c’est bien conclu. Zêd a atteint son but et cela va de même pour Ayten, elle trouve son chemin grâce au choix de Zêd. Comme on dit, « tout est bien qui fini bien » malgré le rude combat qu’a dû mener Ayten contre le peuple de son village.

Une évolution inattendu des personnages

Dans le premier tome nous avons suivis Ayten. Nous avons appris à la connaître et nous nous sommes attachés à elle. Dans ce deuxième tome, nous apprenons à connaître un peu mieux le personnage de Zêd et pourquoi il avait été exclu de son clan. Je dois vous avouer que je ne mettais pas tellement attachée à Zêd dans le premier tome. C’est vraiment lors de ma lecture de ce dernier tome que j’ai pu apprécier Zêd. Toutefois, Ayten n’est pas pour autant délaissée, on peut apercevoir son côté fragile, ses doutes ainsi que la peur de se retrouver seule. On apprend également une partie de sa vie passée avant qu’elle ne se retrouve seule puis un peu après la catastrophe. On comprend mieux pourquoi elle est mise à l’écart.

Ce deuxième tome de Wandering Souls a été plus touchant dans son approche dans ses personnages. En effet, dans ce tome Zêd nous apparaît plus mature, plus fort et « badass » aussi. C’est une vraie évolution quand on connaît le Zêd du premier tome : pleurnichard, peureux et fuyard. Il est d’ailleurs plus sérieux et prêt à tout pour protéger ce qu’il aime.

Pour conclure, j’ai vraiment aimé ce tome du shonen manga Wandering Souls. Une conclusion parfaite, des personnages qui ont évolués et dont on s’attache. La couverture du shonen nous a annoncé le ton du manga avec un Zêd au regard sombre, évasif et brumeux.

Articles précédentsKonosuba T.5
Articles suivantsDragon Metropolis T.4
Créatrice du Moonyko. Je suis une passionnée du Japon autant par sa culture traditionnelle que par sa Pop culture. J'ai pour but de vous faire découvrir mes lectures et visionnages au travers de ce blog. Mais il n'y a pas que le Japon qui me passionne, l'infographie et le codage sont aussi au cœur de mes centres d’intérêts. Rem, Katou Megumi sont mes waifu favorites mais j'en ai plein d'autres...

Répondre

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom ici