Le bleu du magicien T.2

0
265

Nous revoici avec le titre The Ancient Magus Bride Psaume 108 – Le bleu du Magicien, tome 2, le nouveau shonen manga des éditions Komikku.
Après un premier tome fort sympathique, le deuxième tome du shonen manga Le bleu du Magicien, n’est pas en reste. Nous sommes au cœur de la première intrigue du manga.

Dans la suite du manga

Je n’ai pas décroché une seule fois. La lecture de ce tome aura été dynamique et prenante. Nous avons des révélations et des retournements de situations assez inattendu.

J’ai vraiment apprécié ce tome. Il nous donne une bonne leçon de moral quant au fait de croire que nos ennemis s’avère parfois devenir nos alliés et inversement. C’est assez marrant dans le fait que le personnage d’Albert, avait prévenu s’est prétendu « allié ». On ne doit pas se fier aux autres. Encore moins pour ceux que l’on croit digne de confiance. Le manga Le bleu du Magicien est une sorte de leçon de vie, sur le fait de faire attention à qui l’on accorde sa confiance.

Une intrigue mystérieuse

Dans ce tome, nous suivons Ao et Gisèle toujours à la poursuite de leur faiseur de malédiction. En remontant à lui, ils apprennent qui est réellement derrière toute l’affaire du dragon des catacombes (dans le premier tome) mais aussi de la malédiction du maître de Damien, Sigrun. Ce deuxième tome est concentré sur du combat mais aussi sur la recherche du fournisseur des malédictions Albert qui s’est enfui. L’intrigue continue et avance de façon inattendu avec de nouveaux personnages. On sent qu’il y a une possibilité infinie dans la suite.

Nous apprenons qui est vraiment Albert et les liens qu’il entretient avec certains personnages. Nous sommes également mis au courant de la « malédiction » que subit Gisèle. En effet, elle est en pleine transformation pour devenir une dragonne. Toutefois, le mangaka nous laisse avec des questions en suspend.
Pourquoi Gisèle a contractée cette malédiction ? Pourquoi vouloir mourir, a-t-elle cherché un moyen de se défaire su sort ? Mais je me demande aussi, qu’elle est l’objectif d’Albert ?

Des personnages

Comme dit plus haut, de nouveaux personnages font leur entrée. Pour le moment, nous ne savons pas s’ils auront un rôle majeur au cours de l’histoire. Nous ne savons pas encore beaucoup d’eux sauf peut-être pour : Zi Wen.

Zi Wen est un jeune homme ayant placé sa confiance dans sa communauté mais il a été trahi par les siens. Zi Wen fait malheureusement confiance trop facilement aux autres. Cela lui vaut d’être trahi une deuxième fois… Pourtant, je doute qu’il soit volontairement méchant, bien au contraire. L’évolution de ce personne m’intrigue. Je me suis quelque peu attachée à lui.

Pour ce qui est de Ao, on peut dire que dans ce tome, il s’affirme un peu plus. Il ose prendre des risques. Ao est un garçon qui superpose sa vie passée pour essayer de comprendre autrui. J’ai hâte de voir quel genre de jeune homme il deviendra au cours de l’histoire. Pourtant, actuellement, je ne me suis pas encore attachée à lui. Je ne parviens pas à me retrouver en lui.

Les dessins

Je n’ai pas réellement besoin de revenir sur les dessins. Je vous en ai déjà parlé lors de ma critique du premier tome. Mais pour faire un bref retour dessus, il n’y a pas eu d’évolution. Les dessins sont détaillés et très agréables à regarder.

Pour conclure, j’ai vraiment adoré ce deuxième tome du shonen manga Le bleu du Magicien. Ce tome confirme le fait que je vais continuer la série et découvrir avec plaisir les aventures d’Ao ainsi que son évolution. Mais Zi Wen m’intéresse aussi tout particulièrement. J’attends la suite avec impatience, notamment pour savoir si mes questions auront des réponses au prochain tome.

Articles précédentsBrisée par ton amour T.1
Articles suivantsMoriarty the patriot
Créatrice du Moonyko. Je suis une passionnée du Japon autant par sa culture traditionnelle que par sa Pop culture. J'ai pour but de vous faire découvrir mes lectures et visionnages au travers de ce blog. Mais il n'y a pas que le Japon qui me passionne, l'infographie et le codage sont aussi au cœur de mes centres d’intérêts. Rem, Katou Megumi sont mes waifu favorites mais j'en ai plein d'autres...

Répondre

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom ici