Carciphona T.6

0
362
Couverture du shonen manga Carciphona des éditions ChattoChatto

Nous voici avec un tome longtemps attendu, le sixième tome du shonen manga Carciphona de chez ChattoChatto.
L’attente de ce tome après le précédent aura été tout de même très dur. Le cinquième tome se termine sur un rebondissement des plus inattendus.

(Retrouvez mon avis sur le tome précédent ici)

L’histoire

Cela faisait un bout de temps que je n’avais pas relu le titre Carciphona et je dois dire que je n’ai pas été déçu. La mangaka réussit une nouvelle fois à nous plonger dans l’histoire. Ça m’avait manqué…

Dans ce tome, tout va mal. Vocruen a comme qui dirait kidnappé sa propre sœur pour sa soi-disant sécurité, une fée nécromancienne manipule le corps de nombreux civils. Pour rien n’arranger, le gouvernement est égoïste et ne veut pas aider les plus démuni ni aider à retrouver Veloce. C’est la panique dans la ville et trouver des alliés prêts à se battre ou à aider Keritzel est difficile. Pourtant, même si tout va au plus mal, un rebondissement se fait sans plus étendre. Il est d’ailleurs très inattendu.

L’intrigue aura fait un grand bond en avant sur la quête de Veloce. Moi qui pensais que retrouver Vocruen prendrait plus de temps et bien non. Il fait déjà son apparition dans ce sixième tome au cœur d’une bataille. Par ailleurs, Vocruen n’est pas le seul qui complexifie l’intrigue et retourne notre cerveau. De nouveaux rebondissements font leur apparition comme Blackbird. Si au départ, elle traquait Veloce et en voulait à sa vie, maintenant, nous n’en sommes plus si sûr. Tout cela semble être une simple comédie. À vrai dire, je ne sais plus de quel côté se situe Blackbird. Est-elle vraiment une antagoniste ? Et concernant Vocruen, quand est-il de lui ? Peut-on vraiment lui faire confiance ? Est-il « gentil » ?

L’intrigue prend actuellement une tournure des plus surprenantes et dont nous n’aurions jamais soupçonnés le déroulement. La mangaka profite du fait que nous ayons certaines attentes pour « nous la mettre à l’envers ». Qui aurait pensé que c’était les antagonistes qui sauvent/aident les héros ? Personnes et j’ai hâte de voir les autres surprises qu’elle nous réserve.

Les personnages

Les antagonistes

En ce qui concerne les personnages, il y a tellement à dire sur eux… Vocruen par exemple, semble porter un grand amour pour sa sœur Veloce. Il va jusqu’à la retirer d’un combat qu’elle pourrait gagner pourtant pour la mettre en sécurité. Vocruen semble avoir peur de voir Veloce grandir et devenir indépendante. Et pourtant, c’est ce qu’elle a été dès l’instant où il est parti… Je trouve le personnage de Vocruen assez mystérieux et contraire à ses pensées par rapport à ses actions. On ne sait pas vraiment à quoi il peut penser.

Pour Blackbird, elle qui avait déjà un comportement suspect dès le début de la série, l’est encore plus. Elle a essayé de tuer Veloce et ses compagnons à de nombreuses reprises. Et pourtant, elle semble maintenant vouloir l’aider… Comme si, tout depuis le début, les nombreux combats avec elle, existait simplement pour rendre Veloce plus forte. BlackBird m’intriguait déjà beaucoup, mais là, cela en devient insupportable, trop de question la concernant se bouscule et toujours pas de réponses pour le moment.

Les protagonistes

Keritzel est fidèle à lui-même. Il veut aider et sauver Veloce coûte que coûte. Keritzel se refuse de l’abandonner alors qu’elle les a aidé à de nombreuses reprises. On peut d’ailleurs voir qui tire profit du don qu’il possède, mais qu’il ne maîtrise pas encore parfaitement. J’ai hâte de voir Keritzel combattre lorsqu’il saura le faire. Il le sait, il est faible et il a besoin des autres. Et je pense que c’est le fait qu’il s’en rend compte qui le rendra plus fort.

Weirin est une trouillarde. Elle a peur de la magie, elle est « allergique ». Nous comprenons pourquoi Weirin déteste tellement tout ce qui touche à la magie. Elle en est tout simplement phobique. Pourtant, malgré le fait qu’elle est horreur de ça, elle est prête à se sacrifier pour aider les gens qu’elle aime. On peut dire que ces une peureuse, qu’elle est lâche, mais Weirin a une détermination et une force d’esprit qui font qu’elle réussit à se battre contre sa phobie bien que cela soit difficile. Si au départ, j’avais du mal à l’apprécier ou même à la trouver attachante, ici dans ce tome, Weirin a toute mon estime et tout mon amour.

Pour conclure, je dirais que ce sixième tome du shonen manga Carciphona de chez ChattoChatto édition est toujours aussi bien réussi. Certes, sa sortie se sera faite désirer, nous l’avons tous attendu avec grande impatience et nous ne sommes pas déçu. La mangaka nous tient toujours en haleine, les personnages et l’histoire sont toujours aussi intéressantes. Et surtout, de nouveaux éléments entrent dans l’intrigue, la complexifie et nous prend accro, car on veut des réponses.

Articles précédentsBerserk Of Gluttony
Articles suivantsThe Unwanted Undead Adventurer T.3&4
Créatrice du Moonyko. Je suis une passionnée du Japon autant par sa culture traditionnelle que par sa Pop culture. J'ai pour but de vous faire découvrir mes lectures et visionnages au travers de ce blog. Mais il n'y a pas que le Japon qui me passionne, l'infographie et le codage sont aussi au cœur de mes centres d’intérêts. Rem, Katou Megumi sont mes waifu favorites mais j'en ai plein d'autres...

Répondre

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom ici