Brisée par ton amour T.2&3

0
116
Couverture du seinen manga brisée par ton amour

Nous voici avec les tomes deux et trois du seinen manga Brisée par ton amour de chez Meian édition. Comme pour le premier tome, nous sommes au coeur d’une histoire malsaine avec des personnages dont la santé mentale est à remettre en cause. Et pourtant, l’histoire est intéressante, elle nous prend aux tripes.

(Retrouvez la critique du tome précédent ici)

L’histoire

Pour je ne sais quelles raisons, l’histoire que traverse Kanae nous rend Addict alors qu’elle est tout sauf saine d’esprit.

Pourtant, on a envie de savoir et de voir jusqu’où cette lycéenne est prête à aller pour obtenir ce qu’elle veut. Nous avançons à un bon rythme au travers de l’intrigue. Si au départ, notre chère héroïne est malheureuse, harcelée par ces prétendues amies à cause d’un malentendu et laissée pour compte dans sa famille, dans ces deux tomes, sa situation s’améliore sur certains points. En effet, après avoir assouvi sa vengeance auprès de sa camarade Ichika, Kanae se sent heureuse. Kanae a fait vivre à Ichika la pire nuit de sa vie, elle lui a tout volé mais Kanae l’a aussi écarté de ses amies. Elle a obtenu tout ce qu’elle voulait : des amies et un potentiel futur petit-copain.

Après avoir dissipé le malentendu avec ces anciennes copines, ces dernières retournent leur veste et se range du côté de Kanae. Et cette fois-ci, les rôles entre Kanae et Ichika s’inverse. Maintenant que Kanae a obtenu tous ce qu’elle veut, elle nage en plein bonheur. Tandis que sa camarade elle, se retrouve seule face au désespoir et à son traumatisme. Malgré tout, ce bonheur si idyllique pour Kanae, ne tient qu’à un fil. On peut l’apercevoir à plusieurs reprise, dans ces deux tomes, nous entendons beaucoup de « moi je », « moi je » de la part de Kanae. Aussi, si pour le moment tout va pour le mieux dans l’histoire, comment va t-on arriver au mettre de Kanae ?

Psychologie des personnages

Comme on peut s’y attendre, le cas de Kanae ne fait que s’aggraver et confirmer nos soupçons. Kanae a des problèmes psychologiques pour sur. En effet, cette dernière est bien trop extrême dans le choix de ces décisions. Mais pas seulement, Kanae s’énerve bien trop vite pour tout et rien et du tout. Pour elle, tous ce qui compte c’est elle même, elle a beaucoup de mal à faire attention aux autres. Mais ce n’est pas tout, comme elle n’a pas confiance en elle, ces critères et standards sont très basses. Kanae n’a aucun respect pour elle-même et son corps. Elle pense que tout tourne autour de son corps. Ajoutons à cela, sa possessivité maladive et malsaine qui se développe…
Nous le savions dés le début, Kanae n’a pas eu la vie facile. Harcelée à l’école, violenté parfois à la maison, cette dernière c’est repliée sur elle-même.

Les personnages secondaires

En ce qui concerne les personnages secondaires, on peut observer que l’hypocrisie est très présente. Par exemple dans le groupe d’ « amies » de Kanae, Riko elle, choisit clairement la simplicité. Elle préfère se ranger du côté de Kanae car c’est surement plus simple et plus « fun » pour elle. Ce qui est étonnant, c’est que Riko nie avoir participé au harcèlement de Kanae. Riko soutient même le fait que ce genre de « dispute » arrive fréquemment entre filles… Mais on peut le voir, même si elle semble apprécier Kanae, Riko est hypocrite envers Kanae. Quant à Runa, pour le moment nous le savons rien d’elle. Runa fait davantage office de plante décorative dans le groupe qu’autre chose pour le moment.

Selon, la moins hypocrite de toutes, c’est Tomiko. Si au début agissait avec gentillesse avec Kanae, après s’être rendu compte de la personnalité de Kanae, elle commence à se poser des questions. Tomiko est certes pas très sympathique néanmoins, elle comprend ce qu’il se passe autour d’elle et refuse de jouer la comédie. En un sens, on pourrait dire que Tomiko est la seule à être « authentique ».

Les dessins

Pour ce qui sont des dessins, je ne pense pas qu’il soit nécessaire de revenir dessus. Les dessins sont toujours aussi beaux. Le mangaka continue d’exagérer les émotions des personnages ce qui les rend encore plus simple à comprendre. Mais on comprend également les émotions qui sont plus graves que d’autres. J’apprécie vraiment les dessins du manga, on y ressent toute la noirceur du manga.

Pour conclure, les deux tomes du seinen manga Brisée par ton amour ont été un franc succès. J’ai adoré les lire et j’ai hâte de découvrir la suite. Les « amies » de Kanae vont-elles rester à ces côtés ? Que va t-il devenir d’Ichika ? Mais surtout, Kanae avait filmé la nuit de calvaire de sa camarade, que compte t-elle en faire ?

Articles précédentsGoodbye my Rose Garden T.3
Articles suivantsMy Teen Romantic Comedy T.4
Créatrice du Moonyko. Je suis une passionnée du Japon autant par sa culture traditionnelle que par sa Pop culture. J'ai pour but de vous faire découvrir mes lectures et visionnages au travers de ce blog. Mais il n'y a pas que le Japon qui me passionne, l'infographie et le codage sont aussi au cœur de mes centres d’intérêts. Rem, Katou Megumi sont mes waifu favorites mais j'en ai plein d'autres...

Répondre

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom ici