Country Girl T.1

0
149

Nouveau titre pour ce début d’année chez les éditions ChattoChatto. Le tout nouveau shonen manga Country Girl, un titre que je ne connaissais absolument pas. Et c’est lors de son annonce que j’ai été assez curieuse le concernant. Je n’ai pas été déçu lors de ma lecture, Country Girl m’a beaucoup fait penser à l’histoire d’Anohana dans le principe ou la forme. Toutefois, ces deux oeuvres Country Girl et Anohana ne sont en rien comparable étant donné que les émotions et le fond de l’histoire est complètement différente.

L’histoire

Un principe similaire mais un fond différent

Comme j’ai pu vous l’indiquer, le principe du manga est assez similaire à au manga d’Anohana. En effet, le shonen manga Country Girl nous raconte l’histoire d’un groupe de quatre amis d’enfance souhaitant partir au lycée de Tokyo. Mais manque de chance, seulement une d’entre eux y partira. Par la suite, le petit groupe d’ami est dissout… L’une d’entre eux a changé du tout au tout, l’autre s’est retrouvé hospitalisée et n’a pas connaissance de ce qu’il s’est passé ces derniers mois. Et enfin, le dernier membre s’est enfermé chez lui pour des raisons inconnues. Nous avons donc un petit groupe d’ami complètement disparate et malgré tout, Keiko, l’une des membres de ce groupe qui été hospitalisée va tout faire pour que le groupe se reforme.

Alors oui, dans le fond, ce titre est complètement à l’opposé d’Anohana, ce qui m’a fait penser à Anohana c’est le fait qu’on est un groupe d’ami autrefois soudé puis séparé. Et c’est une fois séparé que l’un d’entre eux veut reformer le groupe pour une raison qui concerne l’un des membres du groupe reclus chez lui. La raison est aussi simple que cela.

Les choix du manga

L’histoire est très plaisante et agréable à lire, je l’ai même adoré. Bien entendu, le manga n’est pas aussi émouvant qu’Anohana, mais Country Girl n’a rien à envier à ce dernier. Les thématiques que nous apporte le manga sont assez complexe. Dans ce shonen nous avons pour thème principale : l’adolescence. En découle par la suite comme sujet le choix d’orientation, la confiance en soi et surtout le fait qu’il faille accepter le passer et avancer pour grandir. Définir un adulte responsable, mature et épanouie est une thématique qui touche tous les lycéens et on peut le voir ici.

Même si l’histoire est dynamique, que l’on commence le récit par le passé de notre quatuor pour que l’on s’attache à eux, il y a une chose malgré tout que je ne comprends pas. Pourquoi, le héros Mikihiko s’est reclus chez lui ? Est-ce parce qu’il a raté les examens d’entrée du lycée de ses rêves ? Ou est-ce que la raison est plus profonde ? Le premier tome n’apporte pas la réponse à notre question. Et c’est pour le moment la seule question qui persiste puisque les autres trouvent réponses rapidement au cours de notre lecture.

Les personnages

Je trouve chacun des personnages très attachants même si en vérité, je ne me suis pas encore vraiment attachée à eux. Mais je peux sentir que cela ne touche qu’à un fil. Chacun d’entre eux que cela soit Maya, Mikihiko, Keiko ou encore Iyo, on a envie de de s’attacher un peu plus à eux mais nous ne les connaissons pas encore assez en profondeur. Dans tout les cas, ces quatre protagonistes ont une personnalité très chaleureuse. Ce sont tous de petit rayon de soleil à leur manière.

Des héroïnes actives

Miya est jeune fille bout en train, pleine d’énergie, souriante et joueuse. En plus d’être jolie, elle est travailleuse et déterminée à réussir là où c’est pourtant difficile. Pour le moment, on ne connaît pas encore très bien Miya. Nous avons simplement vu une petite partie de son passé au collège.

Pour ce qui est de Keiko, elle aussi, même si elle apparaît comme le personnage principal, nous ne savons pas grand chose. Keiko est une lycéenne intelligente et bornée. Elle veut retrouver l’amitié qu’elle avait avant le lycée avec son groupe d’ami. À vrai dire, je pense que Keiko veut davantage retourner dans le passé qui est pour elle plus confortable. Il s’agirait d’une sorte de zone de sécurité car elle ne veut pas affronter son présent et son futur seule.
De plus, quand on regarde bien Keiko, dans son lycée, elle ne sait pas vraiment intégrée. Elle est la lycéenne la plus authentique et pourtant, personne ne la supporte. Je trouve le personnage de Keiko très convaincant dans le sens où elle a un décalage par rapport aux autres. Quand on voit l’ambiance du lycée où elle est, on voit facilement que chaque élève ment sur sa personnalité. Ils sont tous superficiels et n’ayant pas commencé en même tant qu’eux, elle n’a pas eu le temps de se créer une sorte de fausse identité.

Prenons Iyo, elle en est un exemple parfait, elle est allée jusqu’à changer d’apparence pour se faire accepter. Elle est devenue superficielle pour rentrer dans le moule que le lycée a formé. Iyo préfère entretenir une soi-disant « amitié » avec des filles qu’elle ne connaît pas vraiment plutôt que d’être elle même sous prétexte qu’elle ne sait pas communiquer avec d’autres personnes. En soi, le problème n’est pas résolu pour autant puisqu’elle s’est enfermée avec de nouvelles pseudos Amies.

Le héros

Pour le héros, nous ne savons clairement rien de lui. Mikihiko vit reclus chez lui et évite tout lien avec autrui, on ne sait pas vraiment ce qu’il est devenu. Il veut juste couper tous liens avec ses anciennes amies. Mikihiko était pourtant un garçon joyeux, souriant et surtout vivant au collège. Il aimait s’amuser avec ses amies alors pourquoi s’enferme t-il chez lui ? Pourquoi rejette t-il tout le monde ?

Les dessins

Les dessins sont superbes, je suis complètement fan. On sent un vrai travail dans les expressions des personnages. On comprend très facilement par quelles expressions les personnages passent. D’ailleurs, j’aime énormément les détails que l’on peut retrouver dans les yeux, ils ont se quelque chose d’attirant. Les traits du dessin de l’auteur sont bien détaillés notamment pour les paysages. Pour les personnages, bien qu’ils soient fins, ils sont marqués à certains endroits pour accentuer une partie du corps en particulier.

Pour conclure, j’ai hâte de lire le dernier tome du shonen manga Country Girl. Ce premier tome a été un vrai plaisir à lire. Ce n’est pas un coup de coeur pour moi mais nous n’y sommes pas très loin. Après tout, on ne s’attache pas encore assez aux personnages mais on sent qu’au prochain tome, on va tomber dedans et j’ai hâte. J’ai aussi très envie de connaître la véritable raison du renfermement de Mikihiko.

Articles précédentsSpeOpe T.2
Articles suivantsA Safe New World T.2
Créatrice du Moonyko. Je suis une passionnée du Japon autant par sa culture traditionnelle que par sa Pop culture. J'ai pour but de vous faire découvrir mes lectures et visionnages au travers de ce blog. Mais il n'y a pas que le Japon qui me passionne, l'infographie et le codage sont aussi au cœur de mes centres d’intérêts. Rem, Katou Megumi sont mes waifu favorites mais j'en ai plein d'autres...

Répondre

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom ici