Infinite Dendrogram T.3

0
409
couverture du tome trois du light novel Infinite Dendrogram

Nous voici avec le troisième tome du Light Novel Infinite Dendrogram. J’apprécie énormément la série et je dois avouer que la maison d’édition Lanovel publie à un rythme régulier les tomes de la série. En effet, depuis la parution du titre, nous avons le droit à un tome tous les 2 ou 3 mois. Autant dire, qu’ils sont très régulier.

De plus, autre point important et fort considérable, Lanovel édition nous a surpris pour la qualité de son ouvrage. Le troisième tome du light novel est de bien meilleur facture que les deux premiers. La qualité est similaire à celle des light novel de chez Ofelbe. Et je dois dire « chapeau » aux éditeurs.

Ils ont su écouter les plaintes et conseils de leurs lecteurs et ont améliorés la couverture. Je ne vais pas vous le cacher mais je suis fière d’eux. Et j’ai hâte de voir jusqu’où ils iront et les futurs titres qu’ils publieront.

L’histoire du light novel

Le troisième tome du Light Novel Infinite Dendrogram, est découpé en deux parties. Nous avons d’un côté l’histoire principale avec son intrigue qui concerne le combat des supériors. De l’autre côté, la deuxième partie du roman dédiée à des histoires annexes sur les aventures des personnages secondaires.
J’ai adoré ces deux parties du light novel, d’autant plus qu’on a pu en apprendre plus chacun des membres de l’équipe de Ray. J’ajouterai que ce tome nous lâche une grosse bombe en terme de révélation et nous laisse littéralement sur le « cul ».

L’intrigue principale

L’histoire principale est assez courte au final. Elle ne constitue qu’une bonne centaine de pages. Pourtant, c’est largement suffisant pour ce tome d’après moi. En effet, durant ces quelques chapitres, nous avons assister au combat le plus impressionnant et sans doute le plus important. Nous avons aussi appris de nouveaux éléments concernant les embryos et leur constitution, création. Ils en existent de toutes les formes possibles, inimaginable et même insoupçonné.

Mais ce n’est pas tout, il y a un point qui m’a assez marqué, il concerne le personnage de Shu, le grand frère de Ray. Il n’y a aucun doute, ce personnage nous cache un pouvoir incommensurable, il semble extrêmement puissant. L’auteur nous laisse en suspens à plusieurs reprise. Il met en avant Shu et ses capacités, lui donne la parole et nous laisse sans réponses faces à certaines de ces actions qui sont assez fantastiques tout de même. Je me pose énormément de questions sur lui. Pourquoi cache t-il sa véritable identité ? Et pourquoi porter des costumes ? Après tout, un masque pour dissimuler son visage et le tour était joué. Alors pourquoi opter pour un déguisement intégral ?

Les intrigues secondaires, histoires annexes

J’ai adoré les deux histoires secondaires du roman. Il faut savoir que les deux récits font suites au deuxième tome de la série. Je dirais même qu’ils ont lieux au même moment lorsque Ray combat le groupe de bandit Gouze Maze.
La première histoire concerne Rook quant à la deuxième, l’héroïne n’est autre que Marie, la journaliste.

Les personnages

Illustration du tome trois du light novel Infinite Dendrogram

Pour les personnages, nous pouvons dire que dans l’histoire principale, nous n’en apprenons pas des masses. Ray reste égal à lui-même. Nous n’en apprenons pas plus sur Shu. Toutefois, il reste toujours mystérieux… Rook et Marie sont mis en avant et on apprend à les connaître.

Rook, nous le savons, c’est un garçon sensible, calme, réfléchit et élégant. Nous le suivons dans le récit annexe et nous apprenons à en savoir un peu plus sur sa personnalité. Malheureusement, même si nous suivons Rook, nous n’arrivons pas à le cerner pour autant… Rook est un jeune homme assez discret qui ne parle pas beaucoup de lui. Il paraît néanmoins, très intelligent et doté de capacités intellectuelles dans l’IRL assez incroyable.

On a d’ailleurs pu remarquer, que Rook se fit beaucoup à ses sentiments, que cela soit pour choisir un monstre ou lorsqu’il rencontre quelqu’un, il est toujours dans l’émotion. Je me demande bien quel genre de vie IRL il peut mener…

Pour ce qui est de Marie, on peut dire qu’elle est manipulatrice. Mais elle le fait sans arrière pensée. Marie souhaite simplement protéger sa véritable identité face à Ray et aux autres joueurs parallèlement. On peut dire que Marie a une double vie. Enfin, devrons-nous plutôt dire triple vies en plus de sa vie IRL ?
Le personnage de Marie est une jeune femme intelligente qui réfléchit toujours à avoir un coup d’avance sur les autres. Bien que très sérieuse, elle n’en est pas moins gentille. Marie aime également, tous ce qui est mignon… Marie n’y résiste pas.

Pour conclure, je dois dire que j’ai énormément aimé ce tome. J’attends la suite avec impatience. L’histoire du light novel d’Infinite Dendrogram avance doucement mais surement. Je me demande bien quelle suite nous attend à présent. Quelles aventures nous réserve nos héros ? Je suis tellement impatience ! Je ne tiens plus en place.

Articles précédentsDon’t Call me Magical girl, I’m OOXX T.4
Articles suivantsA Safe New World T.1
Créatrice du Moonyko. Je suis une passionnée du Japon autant par sa culture traditionnelle que par sa Pop culture. J'ai pour but de vous faire découvrir mes lectures et visionnages au travers de ce blog. Mais il n'y a pas que le Japon qui me passionne, l'infographie et le codage sont aussi au cœur de mes centres d’intérêts. Rem, Katou Megumi sont mes waifu favorites mais j'en ai plein d'autres...

Répondre

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom ici