Berserk Of Gluttony

0
260
Image de couverture du light novel berserk of gluttony

Une nouvelle série light novel a rejoint le catalogue de Maho édition, il s’agit de Berserk Of Gluttony. Nombreux sont ceux qui attendaient ce Light Novel avec grande impatience. Au départ, lors de l’annonce du titre, je ne connaissais absolument pas le titre. Mais il avait ce quelque chose d’intriguant qui t’incite à le lire. Après l’avoir lu, je dois dire que je ne suis absolument pas déçue. Berserk Of Gluttony est le titre que je recherchais en ce moment, car il m’a permis de m’évader.

Berserk Of Gluttony

Le light novel

Le light novel se lit très rapidement, il est composé de 25 chapitres d’environ dix pages à chaque fois.

De ce fait, on entame les chapitres très rapidement, car on veut toujours en savoir plus. On dévore le livre, mais en même temps, on veut étendre notre lecture sur plusieurs jours… L’auteur de Berserk Of Gluttony a été très intelligent, car dès le début, il nous annonce la couleur, il pose des bases solides. L’auteur dès les premières lignes nous fait nous attacher à Fate. On a envie de le voir devenir fort. L’auteur réussi à nous faire ressentir certaines émotions et avoir des attentes tout le long du light novel. L’auteur nous fait nous investir émotionnellement et sentimentalement en dirigeant nos pensées vers tels ou tels personnages ou causes particulières.

En effet, au commencement du light novel de Berserk Of Gluttony, notre héros se fait harceler par une fratrie aux mœurs immondes. On sent et on attend tout au long du light novel, une vengeance… L’auteur nous fait mijoter du début à la fin jusqu’à l’explosion final à la fin.

L’histoire

L’histoire de Berserk Of Gluttony est, je trouve, originale. Nous avons un jeune homme possédant un don de dieu hors du commun qu’il est obligé de caché craignant autrement d’être rejeté par les autres. Ce jeune homme, notre héros, se nomme Fate, la compétence qu’il possède est la Gloutonnerie. Jusqu’ici tout va bien, nous pourrions penser qu’il s’agit de manger sans pouvoir s’arrêter, qu’il n’est jamais rassasier. Ou alors, on pourrait penser que la Gloutonnerie est une sorte d’avidité. Mais non, nous sommes loin du compte. J’ai vraiment aimé l’histoire autour de la capacité hors du commun de Fate et ce qu’elle engendre autour de lui. Fate ne possède pas un don facile à porter, cela l’oblige à être constamment seul. Quand on sait que son pouvoir absorbe la force et les caractéristiques de ces victimes, ça ne donne pas forcément envie d’être ami avec Fate. Cela peut se comprendre, qui n’aurait pas peur d’être poignardé dans le dos ? La question peut se poser. D’autant plus que plus la gloutonnerie absorbe de bonne caractéristique plus en demande.

On pourrait alors se demander, est-ce que Fate ne va pas devenir fou ou tout simplement un monstre ne souhaitant pas uniquement se nourrir de la force de ses victimes ? La question se pose étant donné qu’il possède un don dont il a du mal à garder le contrôle.

L’histoire du Light novel est géniale. Nous avons le droit à des complots, à la différence de traitement entre les statuts sociales mais aussi le rapport de force entre le faible et le fort. J’ai hâte de voir dans le tome deux comment tout cela va se transformer surtout avec notre héros qui sera éternellement au rang 1. Pour ce qui est de l’intrigue, nous avons pas de véritable intrigue à proprement parler. Notre héros suit le courant de ce qu’il se passe dans sa vie. Fate n’a pas de quête particulière, il souhaite juste rester et veiller sur Roxy. Fate est prêt à tout pour cela et je suis impatiente de voir jusqu’où se situera la limite.

Image d'illustration du  light novel Berserk of Gluttony

Les personnages

Dans les personnages, nous en n’avons pas beaucoup en principaux seulement Fate et Roxy. Les autres sont relégué au rang de simple apparition ou de personnages secondaires. En ce qui concerne les antagonistes, nous en avons un groupe, la fratrie Veldrik.

L’habit ne fait pas le moine

Fate est un garçon avec la tête sur les épaules. Il est faible est début et en a parfaitement conscience. De ce fait, il est obligé de s’écraser devant plus fort que lui.

Il n’attire pas l’attention sur lui, c’est un garçon assez simple. Fate est ce qu’il y a de plus ordinaire et banal comme garçon. Pourtant, sa compétence le rend unique, mais aussi dangereux. On ne peut pas dire que Fate soit très bavard ni même qu’il ait une grande opinion de lui-même. Malgré tout, on s’attache à Fate. On veut apprendre à le connaître. Et c’est au fur et à mesure que l’on voit Fate dans l’histoire qu’il évolue. Bien qu’il garde la tête sur les épaules, il est devenu un peu plus orgueilleux. On sent qu’il a compris qu’il n’était pas faible, qu’il avait le pouvoir de faire changer les choses.

Je suis vraiment curieuse le concernant, j’ai vraiment envie de savoir où sa gloutonnerie va le mener et comment il va pouvoir évoluer.

Roxy un Saint-chevalier, mais aussi une jeune femme

Roxy est une jeune fille qui a également la tête sur les épaules. Droite, juste, Roxy veut redorer le blason des Saints-chevaliers qui ont actuellement une très mauvaise image dans le royaume. En effet, les saints-chevaliers sont des protecteurs à la puissance importante. Ils ont pour devoir en échange de leur vie de privilège et de richesse, de protéger les plus faibles quittent à se sacrifier. Un échange dès plus respectables étant donné qu’ils jouissent du confort et de la nourriture que le bas peuple ne possède pas. Et pourtant, dans ces cinq illustrent familles, seulement une d’entre elles méritent encore d’être appeler Saints-chevaliers et ce sont les Harts dont Roxy fait partie.

Dans la ville de Seyfert, les Saints-chevaliers sont craints grâce à leur puissance, tout le monde les évites. Mais ce n’est pas tout, les Saints-chevaliers du moins, pour la plupart des familles ne vont pas aider le peuple. Ils préfèrent garder au chaud leur privilège. Leur sens de la justice et leur droiture est tombée dans l’oubli de génération en génération pour laisser place à un égoïsme et un narcissisme sans pareil. De son statut de Saint-Chevalier, Roxy prend son devoir très à cœur. Elle veut aider le peuple, le protéger. Même si Roxy est un chevalier important, elle n’en reste pas moins une jeune fille curieuse de la vie par son âge. Roxy a tout pour plaire, elle est belle, intelligente, une personnalité rayonnante et bienveillante avec un sens de la justice bien aiguisée.

Les dessins

Dans le light novel, nous avons eu droit à quelques illustrations que je qualifierai de sublimes. Nous avons des traits élégants tantôt fins tantôt bien prononcé selon les situations. J’ai vraiment un coup de cœur sur le dessin des quelques illustrations que nous avons eues cela nous permet de mettre un doigt sur l’apparence ou certaines situations importantes de l’histoire.

Pour conclure, je peux dire que j’ai vraiment adoré ce premier tome du light novel Berserk of Gluttony, c’en est même un coup de cœur. Je me suis senti transportée dans le light novel. J’ai vraiment hâte lire le deuxième tome. L’aventure commence enfin pour Fate et j’ai hâte de voir jusqu’où il va progresser et évoluer.

Articles précédentsLooking up to Magical Girls T.1
Articles suivantsCarciphona T.6
Créatrice du Moonyko. Je suis une passionnée du Japon autant par sa culture traditionnelle que par sa Pop culture. J'ai pour but de vous faire découvrir mes lectures et visionnages au travers de ce blog. Mais il n'y a pas que le Japon qui me passionne, l'infographie et le codage sont aussi au cœur de mes centres d’intérêts. Rem, Katou Megumi sont mes waifu favorites mais j'en ai plein d'autres...

Répondre

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom ici