Konosuba T.3-4

0
149

Nous voici avec le troisième et quatrième tomes de la série du shonen manga Konosuba des éditions Meian. J’ai davantage préféré ce tome troisième au précédent. (Retrouvez ma critique des deux premiers tomes ici). Le tome trois était beaucoup plus dans l’humour. Tandis que le quatrième était un peu plus sérieux.

L’histoire

J’ai adoré lire ce troisième tome, il était plus léger dans sa lecture, agréable avec une touche d’humour. Un vrai régal.
Dans ce tome-ci, on pourrait dire que même si chaque chapitre est indépendant, il faut tout de même avoir les avoir lu pour comprendre les différents gags.

Bien qu’il y est des ellipses temporelles, certaines apparitions d’éléments précédents refont surfaces. Dans ce troisième tome, nous faisons face à différentes situations plus loufoques les unes que les autres.
En effet, notre pauvre Kazuma est mis à rude épreuve. Il faut dire que son équipe est tout sauf adéquate et réellement utile. Chacun des membres de l’équipe de Kazuma sont littéralement des bras cassés et cela ne s’arrange pas… Pour ne rien arranger, il doit constamment réparer et repasser derrière les bêtises de ses camarades. Ces nerds en épreuves constantes vont trouver réconfort dans des clubs de succubes.
Ce troisième tome marque une légère pause dans l’avancement de l’intrigue avec différents gags.

Quant au quatrième tome, j’ai adoré cette lecture, plus dynamique que le précédent. D’autant plus que dans ce tome, nous avons droit à un peu plus de combat. Et encore une fois, nous faisons face aux grandes et belles erreurs là encore de son équipe. Bien entendu, Kazuma en paye une nouvelle fois le prix fort et pas dès moindre manière… Cette fois-ci, nous avançons dans le récit d’autant plus que le mangaka met en avant Darkness dans le dernier chapitre comme personnage important.

Évolution des personnages

Notre héros est un débauché ?

En ce qui concerne l’évolution des personnages, on peut remarquer que notre héros Kazuma est devenu un peu plus espiègle. Si au premier tome Kazuma nous faisait de la peine avec ses équipières, on peut dire qu’il arrive facilement à s’en sortir. Il met parfaitement à profit ses capacités et en toutes circonstances. Il parvient à se sortir du pétrin dans lesquels ses amies le trainent. On savait aussi que Kazuma est ce que l’on peut appeler un « pervers » plutôt gentillet dans les mangas. Mais cette fois-ci dans ces deux tomes, il ne se contente pas de voler des culottes. Bien sûr, les scènes sont tournées de façon humoristiques.

Kazuma ne nous inspire plus de la pitié, il fait son chemin et des aventuriers jaloux commencent à manifester de l’intérêt pour lui et son équipe.

Notre équipe de jeunes filles

Darkness dans ces deux tomes est un peu plus mis en retrait. Nous la voyons peu mais lorsqu’elle réapparaît dans le dernier chapitre, elle obtient un rôle important et décisif pour Kazuma. Mais Darkness nous apparaît aussi beaucoup plus mystérieuse puisque nous qui pensions qu’elle n’était qu’une simple aventurière lambda est bien plus que ça. Darkness nous cache un secret concernant son statut social mais aussi sa vie personnelle. Ce secret qu’elle nous cache pourrait changer le cours de l’histoire surtout si Darkness est une noble importante pour le royaume.

Pour ce qui sont de Megumin et de notre chère déesse Aqua, elles n’ont pas évolués. Elles sont identiques à ce qu’elle était avant. Megumin et Aqua causes toujours autant de soucis et ajoutons maintenant Wize une liche du roi démon à l’équation et vous obtenez pour Kazuma la pire des situations pour lui qui le trainent à un jugement.

Pour conclure, ma lecture de ces deux tomes du shonen manga Konosuba de Meian édition était très plaisante. J’ai bien ris et souris, on s’attache de plus en plus aux protagonistes et on les suit dans leur vie quotidienne même si je me demande si un jour ils iront repousser l’armée du roi démon…

Articles précédentsDeep Scar T.4
Articles suivantsx9 Lives Man
Créatrice du Moonyko. Je suis une passionnée du Japon autant par sa culture traditionnelle que par sa Pop culture. J'ai pour but de vous faire découvrir mes lectures et visionnages au travers de ce blog. Mais il n'y a pas que le Japon qui me passionne, l'infographie et le codage sont aussi au cœur de mes centres d’intérêts. Rem, Katou Megumi sont mes waifu favorites mais j'en ai plein d'autres...

Répondre

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom ici