Infinite Dendrogram T.2

0
464

Nous voici avec le deuxième tome du Light Novel d’Infinite Dendrogram de chez Lanovel édition.
J’avais adoré le premier tome de la série. Ça était un coup de cœur et je dois dire que je ne suis franchement pas déçue par ce tome là aussi.
Le seul bémol que je pourrais attribuer et que j’ai sans doute déjà évoqué lors de la première critique, c’est la couverture cartonnée qui s’abime assez vite.

Le light Novel en lui-même

J’ai énormément apprécié ma lecture de ce tome. L’histoire se lit extrêmement bien, on plonge rapidement dans le Light novel. Il se lit facilement et rapidement.
Le Light Novel d’Infinite Dendrogram est un titre très plaisant à lire est inattendue. On ne sait jamais comment l’histoire et l’intrigue vont évoluer. Nous savons que tel événement peut surgir mais quand apparaîtra t-il, c’est toute la question. Et là encore, le titre nous donne de pistes d’événements importants à paraître.

On le savait déjà mais l’univers du jeu Infinite Dendrogram est évolutif. Il s’adapte très facilement et change au gréé de ces envies. Et c’est ce que j’aime le plus avec cette histoire. On pourrait croire que tout est planifier dans le jeu mais c’est tout l’inverse. Tout se créait au contact des joueurs.

L’intrigue

Pour ce tome, nous avons une seule et même intrigue et elle a lieu sur toute notre lecture. À aucun moment, je n’ai trouvé le tome trop développé ni redondant. Bien au contraire, c’était un plaisir de découvrir les aventures de Ray et Némésis mais aussi de leurs nouveaux compagnons d’aventure ou simplement de route ici.
Pour ce tome, l’intrigue que nous avons c’est l’enlèvement et le trafique d’enfants.
Je peux vous dire que le thème qui était bien sombre déjà nous offre des combats dont la description pouvait parfois nous faire frémir… Néanmoins, j’ai adoré les scènes de combats tout comme celle avec les petits moments d’émotions. J’ai été pris dans l’histoire du début à la fin !
Ce tome n’était pas trop sombre mais ce n’était pas la joie non plus contrairement au premier.

Je suis d’ailleurs très intriguée par la suite des aventures de notre héro puisque apparemment, quelque chose de très gros se prépare dans l’ombre.

Les personnages

Ceux que nous connaissons

Grâce à ce tome, nous avons appris à connaître un peu plus qui est Ray et pourquoi il veut absolument agir sans regret. On a pu apprendre la source de sa personnalité via un flashback émouvant. On a également pu apprendre à connaître son frère et le genre d’énergumène qu’il peut être avec ce souvenir.
Toutefois, le personnage de Ray n’a pas particulièrement évolué dans ce deuxième tome du Light Novel d’Infinite Dendrogram. Il est fidèle à lui-même mais aussi ces convictions. Et Ray se fourre facilement dans le pétrin, il n’y a aucun doute dessus !

Pour ce qui est de Némésis, j’aimerai vraiment apprendre à la connaître, j’aimerai qu’elle soit davantage développée. Seulement, Némésis est une sorte d’extension du corps, de la personnalité et des envies de son master Ray. Il est peut-être compliqué de développer Némésis comme un personnage lambda de l’histoire ?
En tout cas, une chose est sûre, je me suis beaucoup attachée à elle.

De nouveaux camarades

Dans ce tome, Ray fait la connaissance de deux nouveaux compagnons : Cyco et Hugo. Cyco est quelque peut effacée ici contrairement à Hugo qui est un peu plus mis en avant. Hugo, tout comme Ray est un master. Seulement il n’appartient pas au royaume d’Altar, celui dans lequel se trouve Ray. Hugo est un master du royaume de Dryfe et il a une mission à accomplir. C’est un personnage avec une personnalité assez identique à celle de Ray.

Hugo a un grand sens de la justice, il n’aime pas que les faibles soient martyrisés par les plus forts. Il agit aussi de manière à ne rien regretter par la suite. Gentil et accueillant, Hugo reste un protagoniste assez mystérieux. Certes, il est identique à Ray cependant, on ne le connaît pas tant que ça au final. Est-il un futur ennemi ou allié ? Nous ne savons pas vraiment… Et je n’aime pas ne pas savoir pour le coup car je commence à l’apprécier.

Pour conclure, je peux dire que j’ai énormément adoré lire ce deuxième tome du light novel d’Infinite Dendrogram. Je ne vais pas vous dire que j’ai hâte de commencer ma lecture du le tome 3 ainsi qu’attendre avec impatience sa sortie puisque dans tous les cas, cela est fait. Toutefois, j’ai hâte de trouver des réponses à mes questions dans les prochains tomes.

Articles précédentsGolden Sheep T.1
Articles suivantsArifureta de zéro à héros T.1
Créatrice du Moonyko. Je suis une passionnée du Japon autant par sa culture traditionnelle que par sa Pop culture. J'ai pour but de vous faire découvrir mes lectures et visionnages au travers de ce blog. Mais il n'y a pas que le Japon qui me passionne, l'infographie et le codage sont aussi au cœur de mes centres d’intérêts. Rem, Katou Megumi sont mes waifu favorites mais j'en ai plein d'autres...

Répondre

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom ici