Golden Sheep T.2

0
162
Couverture du seinen manga Golden Sheep de chez delcourt tonkam

Nous voici enfin avec le deuxième tome du seinen manga Golden Sheep. Après un premier tome mouvementé et qui en a été un coup de coeur, celui-ci n’est pas en reste. Je l’ai particulièrement apprécié, peut-être même bien plus que le premier tome. Retrouvez ma critique du premier tome juste ici.

L’histoire

Ce deuxième tome est toujours aussi agréable dans sa lecture. On enchaîne rapidement les pages. On ne décroche pas une seule seconde tellement nous sommes plongé dans l’histoire.

Le manga est coupé en trois parties. La première est comme je l’ai dit précédemment, consacrée à Tsugu et Sora qui sont chez le grand-père de Tsugu. Ce dernier alors à la retraite, reprend ces activités de vendeur de croquettes pour donner une petite leçon de vie à nos adolescents. Mais il cherche également à les occuper et à leur donner un moyen de gagner de l’argent pour vivre. Nos deux amis sont heureux à Tokyo, il ne se pose pas de question. Ils ne cherchent pas à rassurer leur proche plus que ça. Ils souhaitent simplement être loin de tout et tranquille pour grandir et respirer.

De l’autre côté, nous avons Yushin qui s’est une fois encore perdu en chemin en agressant Asari sexuellement. Même si cette dernière ne lui en veut pas vraiment, elle ne veut pas en parler pour autant… Yushin est complètement perdu dans sa vie. Il ne sait plus quoi faire, quoi dire. On retrouve chez lui, un adolescent fragile et en détresse. À vrai dire, Yushin n’a personne pour se confier et son environnement familial est très compliqué. Yushin me fait de la peine, il me touche. Il essaie tant bien que mal de se retrouver en étant violent seulement, il se perd bien plus en chemin. Toutefois, c’est en allant à son tour à Tokyo qu’il se confronte à la réalité. Peut-être redeviendra-t-il celui qu’il était ou souhaitait devenir ?

Enfin, dans la dernière partie, les trois personnages se retrouvent et se confrontent. Ils tentent d’aider Yushin, notamment Tsugu. Mais ont-ils réussi ?

L’évolution des personnages

Dans ce tome, Sora prend petit à petit un peu plus d’assurance. Loin de sa famille et de sa routine, il s’affirme petit à petit. Sora essaie de prendre les devant avec Tsugu, on sent qu’il veut devenir un homme qui peut protéger ceux qu’il aime. On sent que Sora veut vivre et ce n’est pas déplaisant à voir. Sora est un personnage très attachant.

En ce qui concerne Tsugu, elle est égale à elle-même. Tsugu n’a pas changé ou évoluer dans ce tome. Elle se confie simplement à Sora sur ce qu’elle ressent, sur la tristesse qu’elle a en elle. Tsugu est une jeune fille pleine de vie et souriante. Un vrai rayon de soleil. Seulement, on sent en elle, que sa famille l’étouffe, qu’elle ne veut plus être considérée comme une enfant. Pour preuve, elle travaille dans la joie et la bonne humeur sans se plaindre.

Pour ce qui est de Yushin, il ne pouvait pas tomber plus bas qu’il ne l’est déjà. Lui que l’on détestait déjà énormément et arrivait à son maximum de stupidité. Malgré tout, lorsque l’on voit à quel point il est en détresse et qu’il refuse de l’aide, on ne peut pas s’empêcher de le prendre en pitié. Yushin est un personnage complexe, il est tout simplement perdu et personne n’est pas pour le remettre sur le droit chemin.

Pour conclure, j’ai bien apprécié ce seinen manga Golden Sheep, il était touchant et fort en émotion. Les parents sont également présents et veulent raisonner leurs enfants. Même s’ils comprennent que finalement, leurs enfants ont besoin de liberté. J’ai hâte de lire le dernier tome afin de savoir comment nos amis sont se retrouver et notamment Yushin. Par viendra-t-il à s’excuser pour avoir harcelé son meilleur ami ? Pour avoir fait du mal à sa meilleure amie Asari ? Je demande également comment l’histoire peut se conclure…

Articles précédentsx9 Lives Man
Articles suivantsAngolmois T.5-6
Créatrice du Moonyko. Je suis une passionnée du Japon autant par sa culture traditionnelle que par sa Pop culture. J'ai pour but de vous faire découvrir mes lectures et visionnages au travers de ce blog. Mais il n'y a pas que le Japon qui me passionne, l'infographie et le codage sont aussi au cœur de mes centres d’intérêts. Rem, Katou Megumi sont mes waifu favorites mais j'en ai plein d'autres...

Répondre

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom ici