Accueil Mangas Don’t Call Me Magical Girl, I’m OOXX T.3

Don’t Call Me Magical Girl, I’m OOXX T.3

0

J’ai attendu avec grande impatience le troisième tome du manga Don’t call Me Magical Girl, I’m OOXX. Ce manga est vraiment un titre preneur. Chaque tome du manga se concentre sur un personnage ou plusieurs en particulier. Et à chaque tome de Don’t call Me Magical Girl, I’m OOXX, on en apprend un peu plus sur chaque protagoniste, l’histoire et l’intrigue.

Si au début, le premier tome du manga Don’t call Me Magical Girl, I’m OOXX était rempli d’informations et devenu indigeste, au fur et à mesure des tomes de la série, cela c’est décanté. Le deuxième contenait moins d’informations et le troisième aussi.

Le tome trois du manga Don’t call Me Magical Girl, I’m OOXX est plus léger. Il est sujet à plus d’émotions et concentré sur Tuna mais aussi le passé de Métanonne alias Magi. J’ai vraiment aimer lire ce troisième tome du manga. Je l’ai lu plus rapidement que ce que je pensais.

L’histoire

Ce troisième tome de Don’t call Me Magical Girl, I’m OOXX est plus léger dans sa lecture que les deux précédents. On ne voit clairement pas le temps passer, ce qui m’a d’ailleurs très surprise ! Nous n’avons pas réellement d’intrigue pour ce tome de Don’t call Me Magical Girl, I’m OOXX. Nous apprenons simplement à connaître Tuna et Magi. Mais également comment Sakura a rencontré sa « famille » dans un rapide flash-back. Certains mystères commencent tout juste à se révéler. Pourtant d’autres persistes encore. Nous ne savons pas qui est réellement Tuna même si nous avons appris une partie de son passé.
Pour ma part, je trouve ce troisième tome du manga rempli en émotion avec sa grande part de nostalgie. Il y a aussi des moments de rire.

En définitive, ce troisième tome du manga n’avance pas réellement dans l’intrigue, nous ne savons pas qui sont les membres du groupe A.N.O.N.Y.M.O.U.S. ni pourquoi ils existent et qu’elles sont leurs plans… A part faire de nos Magicals Girls des idoles.
Ce tome se concentre davantage sur les personnages du manga et leurs sentiments. Nous apprenons à les connaître.

Les personnages

Si Métanonne (Magi ou Gigi pour les intimes) est davantage mise en avant avec Tuna; Eole et Sakura, elles, sont devenues des personnages secondaires pour ce tome.
J’ai vraiment apprécié le fait de connaître le passé de Tuna et Magi. Dans les précédents tomes, elles étaient au second plan. Je n’avais pas eu l’occasion de m’attacher à l’une d’elles. Mais cette fois-ci, j’ai pu apprendre à les connaître, apprendre leurs tournants, leurs doutes et leurs désires.

Au départ, j’avais des appréhensions concernant Magi. Je pensais qu’elle était le genre de fille à se prendre pour le centre monde et qui se sentait supérieur. Mais la réalité est tout autre. Magi est une jeune fille qui souffre intérieurement. Elle a constamment le sourire aux lèvres et pourtant, elle est celle qui en a le plus sur le cœur. On apprend dans ce tome du manga que Magi a un passé assez douloureux dont elle ne sait pas comment faire face.
Magi est une jeune fille pleine de vie. Dynamique et énergique, elle court partout avec le sourire aux lèvres. Magi veut protéger les autres, les couvrir d’amour.

Tuna est réellement attachante. Je l’appréciais déjà quelque peu dans les précédents tomes du manga Don’t call Me Magical Girl, I’m OOXX mais là, c’est confirmé. Tuna est une protagoniste adorable. Elle fait passer le bonheur des autres avant le sien. Tuna réfléchit beaucoup à comment rendre heureuse chacune des protagonistes. Elle veut les aider à se lier. Tuna a un grand cœur, elle est souriante, énergique et très réfléchit.
Lorsque l’on a commencé la série, nous ne savions pas vraiment si Tuna était comme Sakura, c’est-à-dire un esprit possédant un corps humain ou si elle était vraiment humaine. Ce troisième tome confirme nos doutes mais laisse en suspens d’autres questions.

Les personnages placés en secondaire

Pour ce qui est de Sakura, on sent et on voit qu’elle évolue dans le manga. Elle s’interroge davantage sur ces sentiments et si ce qu’elle dit peut blesser autrui. Sakura commence à devenir plus humaine. C’est un grand changement. Puisque Sakura accepte également d’être près de Magi et Eole sans se mettre volontairement de côté. Malgré tout, elle cache encore son identité « humaine » et ne veut pas mélanger sa vie « privée » de sa vie d’ « idole, magical girl ». Sakura a donc encore une grande marge de progression personnelle.

En ce qui concerne Eole, elle n’est pas mise en avant dans tout le manga. Eole est davantage dans le rôle de la figurante plutôt que celui du personnage secondaire.

Les dessins

Comme pour les tomes précédents du manga, j’adore les dessins. Les chara-design sont de toutes beautés. Ils laissent parfaitement transmettre les émotions et nous toucher comme il le faut. Nous faire sourire à certaines occasions.

Pour conclure, ce troisième tome du manga Don’t call Me Magical Girl, I’m OOXX est parfait. Nous avons appris de nombreux éléments que cela soit sur les personnages que sur l’histoire. On avance petit à petit et un peu plus à chaque tome. Je me demande bien comment Eole, Sakura, Tuna et Magi vont réussir à trouver le bonheur qu’elles recherchent, comment vont elles surtout réellement devenir amies sans aucun mensonges entre elles ?
j’attends la suite avec impatience.

Articles précédentsShigatsu Wa kimi no Uso
Articles suivantsWandering Souls T.1
Créatrice du Moonyko. Je suis une passionnée du Japon autant par sa culture traditionnelle que par sa Pop culture. J'ai pour but de vous faire découvrir mes lectures et visionnages au travers de ce blog. Mais il n'y a pas que le Japon qui me passionne, l'infographie et le codage sont aussi au cœur de mes centres d’intérêts. Rem, Katou Megumi sont mes waifu favorites mais j'en ai plein d'autres...

Pas de commentaires

Répondre

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom ici

Exit mobile version