Deep Scar T.4

0
150
couverture du dernier tome du shojo manga deep scar

Dernier tome de la série du shojo manga Deep Scar de chez H2T éditions. J’ai vraiment adoré cette série. Deep Scar aura été mon coup de coeur. Rappelons qu’il s’agit d’un manga italien paru en 2018 chez H2T.

Donc pour ce dernier tome, beaucoup d’entre nous avaient des attentes. Pour ma part, j’en ressors heureuse. Nous avons une bonne conclusion, bien que frustrante puisque nous ne savons pas ce qu’il adviendra de Sofia et Lorenzo… Même si nous l’imaginons très bien.

Vous pouvez retrouver ma critique du précédent tome ici.

La fin d’une série.

Comme j’ai pu le dire, cette série shojo manga Deep Scar est un vrai coup de coeur. Je me suis attachée aux protagonistes mais aussi à l’histoire. Notre lecture aura été très rythmée par les innombrables rebondissements suites aux secrets qui se révèlent petit à petit autour de Sofia et surtout de son passé.

Rappelons rapidement l’histoire où l’on suit Sofia une jeune femme en couple avec Luca. Elle décide de partir pour Turin pour poursuivre ces études et c’est à partir de ce moment-là que sa vie entière change. Dès que Sofia pose les pieds à Turin, les terribles secrets que sa famille lui cachait refont surface peu à peu. Au fur et à mesure que l’on avance dans l’histoire et dans les tomes, Sofia devient de plus en plus fragile et moins sur d’elle. Sofia ne sait plus qui elle est et nous, nous sommes dans la même situation qu’elle puisque nous ne savons rien. Nous sommes touchés par ce qui arrive à Sofia qui est surtout très malsain de la part de ses parents.

Dans ce tome, Sofia est confrontée à son passé que ses proches avaient tentés de lui dissimuler sous des mensonges pour fuir la réalité. Toute la vérité explose en plein visage de Sofia et évidemment elle y fasse comme elle le peut et seule. On peut dire que c’est une jeune femme forte qui s’est battu pour son indépendance mais aussi pour son identité qu’on lui a enlevé.

Le manga Deep Scar aura vraiment été une histoire à laquelle j’aurais vraiment accroché tout du long. Le seul reproche que je peux lui faire, c’est la fin. J’aurais souhaité voir un tome supplémentaire simplement pour voir si Sofia s’est réconciliée avec ses proches, si elle retournera à Turin et quel style de vie elle mènera…

Deux aimants

Au cours de l’histoire, on peut dire que la relation entre Sofia et Lorenzo aura été des plus tumultueuses. Ils s’attiraient et se repoussaient à loisir. Et pourtant, ils ont évolués au contact de l’un et de l’autre. Toutefois, en ce qui concerne Sofia c’est surtout son entourage plus globalement, en plus de Lorenzo, qui fait que sa vie et son caractère ont changés.

En effet, Sofia qui était si douce et souriante devient au fil de l’histoire moins souriante et en colère contre les autres. À force de mensonges, elle ne parvient plus à avancer dans sa vie présente. Son passé l’a rattrape et elle doit y faire. Sofia est une jeune fille très gentille qui a besoin de réponses, de savoir qui elle est et plus l’on avance dans l’histoire et plus nous ne savons pas si Sofia sait qui elle et ce, même à la fin de l’histoire. A t-elle trouvé la paix intérieure ? Pardonnera t-elle à ses proches ? Nous ne le saurons jamais.

En ce qui concerne Lorenzo, lui qui tentait tant bien que mal à repousser la jeune femme n’y est pas parvenu. Son amour étant trop grand sans compter qu’il souffre d’une trop grande culpabilité à son égard. Son voeux le plus cher est de rendre Sofia heureuse. Lorenzo ne veut plus la fuir et la repousser comme il le faisait au début, il veut la protéger. Nous nous rendons compte qu’il est sincère uniquement dans ce dernier tome.

Les personnages secondaires

Mon plus grand regret aura été qu’on n’apprend pas plus à les connaître. Ilaria, Nicolas et Veronica étaient tellement intéressants et attachants. Je trouve cela dommage que la Mangaka n’est pas décidé de les intégrer un peu plus à l’histoire. Que l’on sache qui ils sont et qu’elles sont leur propre soucis eux.

Pour ce qui sont des des parents de Sofia, ils sont malsains malgré tout, ils veulent à tout prix protéger leur fille. Ils l’aiment et on peut s’apercevoir dans ce tome que la communication est le plus gros défaut de cette famille. Le père de Sofia et elle-même auront eu une relation compliqué à cause seulement d’un simple malentendu… J’aurais aimé savoir si cette famille réussira à recoller les morceaux et à vivre comme ils l’étaient autrefois, c’est-à-dire : heureux.

Pour conclure, je suis vraiment fan de la série shojo manga Deep Scar. Nous avons eu une bonne conclusion mais je réitère mon propos, c’est dommage que la série n’ait pas bénéficié d’un tome en plus. Mais cela ne rend pas moins la série prenante, captivante et intéressante. Au contraire, la fin est parfaite mais nécessite un dernier tome pour mieux dire au revoir à tous les personnages.

Articles précédentsTombée du ciel T.5&6
Articles suivantsKonosuba T.3-4
Créatrice du Moonyko. Je suis une passionnée du Japon autant par sa culture traditionnelle que par sa Pop culture. J'ai pour but de vous faire découvrir mes lectures et visionnages au travers de ce blog. Mais il n'y a pas que le Japon qui me passionne, l'infographie et le codage sont aussi au cœur de mes centres d’intérêts. Rem, Katou Megumi sont mes waifu favorites mais j'en ai plein d'autres...

Répondre

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom ici