Veil T.1&2

0
122
Couverture du seinen manga Veil chez les éditions Noevegrafx

Aujourd’hui, je tiens à vous présenter un manga qui me tient tout particulièrement à cœur. Un nouveau titre tant attendu dès son annonce. Un coup de foudre pour moi en cette fin d’année, le seinen manga : Veil, nouveau titre des éditions NoeveGrafx.

Avant toute chose, je tiens à vous dire que la maison d’éditions NoeveGrafx m’inspire le luxe dans leur ouvrage. Et c’est pour cela, que j’ai acheté un de leur titre. Je voulais avant de lire ce manga, voir et toucher le luxe qu’ils nous vendaient. Et c’est réussi. Le manga Veil est un ouvrage qui nous inspire le luxe.

La facture du manga Veil

Vous devez savoir que l’édition française de Veil comprend 3 types de papier dont du Munken. Ce type de papier est principalement utilisé dans les livres d’art. Pour ce qui est de la jaquette, l’éditeur a choisi un papier Constellation martelé, avec un marquage or à chaud pour le titre du manga. On peut dire que c’est très qualitatif ! Et là encore, NoeveGrafx n’a pas fini de nous surprendre. Ils ont ajouté à leur manga, trois magnifiques cartes collectors de bonne qualité représentant les personnages du manga. Ensuite, car l’esprit de la maison d’édition NoeveGrafx est de se rapprocher le plus possible des « vrais » ouvrages japonais, ils ont placés des « Inserts » dans chaque tome.

Les inserts sont de petits bouts de papiers contenant les informations globales du manga : ISBN, prix, titres, volumes, … Toutefois, les éditions NoeveGrafx ont mêmes rajoutés un système de point nous permettant de remporter des cadeaux.

Veil, un seinen manga prometteur

Lorsque j’ai acheté le manga, je ne connaissais absolument pas le synopsis. Je n’avais en tête que le titre. Je dois vous avouer que j’ai été tout simplement subjuguée par la beauté de cette œuvre. Pour vous l’expliquer rapidement, nous suivons une jeune femme ayant fuguée de chez elle. Cette jeune femme, Emma, d’une incroyable beauté se trouvant être aveugle fait la rencontre d’un beau jeune homme. Par la suite nous suivons leur aventure et leur rapprochement. J’ai vraiment adoré lire ce seinen.

J’ai vraiment apprécié ma lecture du seinen manga Veil des éditions NoeveGrafx. L’histoire et les personnages m’ont captivée tout du long. L’histoire est très dynamique, on suit l’évolution de la relation de nos personnages. Même si nous n’avons pas la notion du temps qui passe dans le manga. Au départ, cela peut nous déstabiliser mais après coup, nous n’y faisons même plus attention. Nous sommes absorbés par le récit et « elle » et « lui ».

Une chose que j’ai remarquée, les dessins n’ont bien plus charmés au contraire de la traduction. Je ne sais pas pour quelle raison mais la narration m’est passée au-dessus. Bien que j’aie lu le manga, c’est avant tous les dessins qui m’ont racontés l’histoire. Ils m’ont marqué. D’un côté, je trouve cela dommage que le récit traduit ne s’inscrit pas notre esprit. D’un autre, cela se prête au fait que l’ouvrage est très expressif et raconte son histoire au travers ses planches.

La particularité de l’œuvre

Veil, est un manga très original dans sa composition. Après tout, il est entre le manga, l’artbook et le comic, de quoi nous charmer davantage.
Nous retrouvons pour chaque début et fins de chapitres, de belles illustrations mais aussi parfois des dessins un peu brouillons et exclusifs.
Nous avons droit également à des sortes de lettres ou pensées intimes des personnages appelés : « elle » ou « lui ». La mangaka ne leur a attribué un prénom bien après la parution du titre.

Dans son ensemble, Veil est aussi délicat que son héroïne. Pour ma part, cela me fait mal au cœur d’ouvrir en grand le manga. Je le manipule avec soin comme si c’était une chose préciseuse.

Illustration du tome 2 du seinen manga Veil de chez Noevegrafx.

Les protagonistes attachants

La protagoniste principale Emma, est une jeune femme curieuse. Étant aveugle, elle a besoin de toucher pour voir mais sa curiosité l’emporte sur son touché. Elle touche à tout et écoute tout. Emma est très attachante en plus d’être souriante et gentille. Elle est vivante, pleine d’énergie et parfois même quelque peu taquine. Quant à son chevalier servant, notre héros, il est aussi très attachant. De son nom Aleksander, il aime énormément taquiner sa douce Emma dont ses yeux sont rivés sur elle en permanence. Emma et lui, forme un très beau duo, couple.
Le mystère concernant leur relation est à son paroxysme. Malgré les deux tomes, et qu’ils soient devenus plus proches, nous ne savons pas encore s’ils peuvent être considérés comme un couple. D’autant plus, qu’ils ne s’appellent pas par leur prénom.

Les dessins

Les dessins sont d’une incroyable beauté. Ils sont très expressifs et nous n’avons pas forcément besoin du texte pour comprendre le titre du manga Veil. Les dessins parlent d’eux-mêmes, ils nous racontent l’histoire.
Les traits des dessins sont très fins et très élégants, on ressent aussi le côté luxueux mais aussi délicat et précieux. Les traits des dessins nous fait aussi ressentir une certaine forme de noblesse chez les personnages. Ce qui est très agréable en soi. En ce qui concerne le paysage, nous n’en avons pas vraiment, la mangaka concentre son dessin uniquement autour des personnages. Nous aurons donc principalement des plans serrés sur eux ou un peu plus large. Néanmoins, les plans ne sont pas assez larges pour pouvoir dessiner des paysages détaillés.

Pour conclure, le seinen manga Veil des éditions NoeveGrafx est un coup de foudre. J’ai acheté le titre par simple curiosité envers cette nouvelle maison d’édition et finalement, j’en ressors conquise. Les éditions NoeveGrafx ont réussi leur pari, ils ont fidélisés une nouvelle cliente qui est désormais prête à placer sa confiance en eux.
Je suis vraiment ravie qu’ils soient arrivés sur le marché du mangaavec leur catalogue diversifié et ouvert à tous. Je ne peux que vous conseiller cette nouvelle maison d’édition et leur manga Veil d’une beauté à couper le souffle.

Articles précédentsDragon Metropolis T.3
Articles suivantsBrisée par ton amour T.1
Créatrice du Moonyko. Je suis une passionnée du Japon autant par sa culture traditionnelle que par sa Pop culture. J'ai pour but de vous faire découvrir mes lectures et visionnages au travers de ce blog. Mais il n'y a pas que le Japon qui me passionne, l'infographie et le codage sont aussi au cœur de mes centres d’intérêts. Rem, Katou Megumi sont mes waifu favorites mais j'en ai plein d'autres...

Répondre

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom ici