Accueil Mangas The Ancient Magus Bride Psaume 108 – Le bleu du Magicien

The Ancient Magus Bride Psaume 108 – Le bleu du Magicien

1

The Ancient Magus Bride Psaume 108 – Le bleu du Magicien, nouveau shonen manga des éditions Komikku. Il s’agit là du spin-off de la série The Ancient Magus Bride.
Ce spin-off se déroule à Paris avec des personnages et une intrigue différente de la série principale.
Je dois vous avouer, que je ne connais absolument pas la série phare The Ancient Magus Bride mais cela n’empêche pas de savourer ce nouveau shonen manga.

The Ancient Magus Bride Psaume 108 – Le bleu du Magicien est vraiment un shonen manga dès plus surprenant. En ouvrant ce titre, je ne m’attendais pas à découvrir un nouveau monde combinant modernité et ancien.

Un spin-off du manga réussi

The Ancient Magus Bride Psaume 108 – Le bleu du Magicien, nouveau shonen manga des éditions Komikku est le spin-off de la série phare The Ancient Magus Bride comme j’ai pu vous le dire. J’ai vraiment adoré lire The Ancient Magus Bride Psaume 108 – Le bleu du Magicien. J’ai été transporté le temps de ma lecture dans un autre monde. J’ai complétement été absorbé et cela faisait longtemps que je n’avais pas ressenti cela. La lecture est rapide et entraînante.
Ma lecture de ce manga m’a également surprise à de très nombreuses reprises. En effet, je pensais que nous étions dans un monde de type contemporaine mais au contraire, nous sommes à la limite de deux époques. La première serait celle que je vous ai annoncé à cause des avions sur la couverture. La deuxième serait notre époque actuelle avec ces smartphones de dernières générations.

L’histoire et l’intrigue du shonen

J’ai vraiment adoré ce premier tome de The Ancient Magus Bride Psaume 108 – Le bleu du Magicien. On suit Ao, un orphelin peintre possédant un étrange pouvoir lié à la couleur bleu. De part certains évènements, Ao se voit fiancé à Gisèle, une grande sorcière mais aussi une reine.

Je trouve qu’Ao a facilement accepté sa nouvelle vie. Pour lui, nous avions l’impression que c’était la chose la plus normal du monde de se fiancer à une personne que l’on ne connaît pas. Il s’agit là pour moi du seul bémol de l’histoire. Le scénariste aurait je pense, dû mettre un peu plus de confusions chez notre héro au lieu de sa rapide adaptation.

En ce qui concerne l’intrigue de l’histoire, elle prend place vers la fin, lors de l’avant-dernier chapitre. On comprend que nos héros sont au milieu d’un complot.

Les personnages du manga

Nous rencontrons de différents protagonistes lors de ce premier tome de The Ancient Magus Bride Psaume 108 – Le bleu du Magicien, le shonen manga des éditions Komikku. Pourtant, il n’y a que 6 personnages qui ont su marqué mon esprit, deux soit-disant méchants et 4 bons personnages : Ao, le héro, Gisèle la sorcière prenant en époux le héro et Damien disciple de Gaspard un grand magicien pour les protagonistes. Concernant les deux antagonistes de l’histoire qui m’ont marqués : Zi Wen Xiao et son fournisseur dont je ne vous révèlerai pas le nom.

Les protagonistes de The Ancient Magus Bride

Ao, le héro de l’histoire est un petit garçon ou un adolescent, nous ne savons pas vraiment puisque sont âges n’est pas révéler, très intelligent. Mais bien qu’intelligent et très perspicace, Ao est un garçon mit à l’écart des autres enfants et des adultes de son orphelinat. Son pouvoir qu’il ne contrôle malheureusement pas encore inspire la crainte chez ses congénères et ce même si Ao persévère pour apprendre à le contrôler. De part cela, Ao est devenu en grandissant un garçon renfermé lui-même. Ao est bourgeon qui ne demande qu’éclore pour son talent. Et grâce à sa rencontre avec Gisèle, Ao évolue au fil de l’histoire. Nous voyons qu’Ao essaie de changer, d’avoir davantage confiance en lui et en son pouvoir.

Gisèle est une grande sorcière, elle est respectée mais aussi crainte de tous. Gisèle a un grand cœur et ne demande qu’à voir le potentiel de son mari s’accroître. C’est une femme magnifique, intelligente mais aussi complétement gaga de Ao, son mari. Pour le moment, nous ne connaissons pas beaucoup d’éléments sur Gisèle. Nous voyons de part son comportement présent, qu’elle souhaite préserver la paix dans le monde mais qu’elle est aussi très pacifiste et pleine de vie.

En ce qui concerne Gaspard et Damien, à l’heure actuelle, nous ne savons rien d’eux. Il s’agit d’hommes de confiance sur qui nos deux héros pourront compter en cas de besoins. Gaspard et Damien sont des hommes d’honneurs, souriants et soucieux du bien-être des autres.

Les antagonistes

Pour les antagonistes, nous ne savons rien de très important et précis les concernants. Toutefois, nous comprenons et apprenons les motivations qui poussent Zi Wen Xiao à faire ce fameux travail.

Les dessins

Lorsque j’ai ouvert The Ancient Magus Bride Psaume 108 – Le bleu du Magicien, ce shonen manga des éditions Komikku j’ai été bluffé. Les dessins sont sublimes. J’ai littéralement pris un coup dans les yeux tellement j’ai été subjugué par les chara-design et les paysages. Les traits parfois épais donnent un certain charme. Ils marquent certaines expressions faciales. Je ressens clairement une grande élégance dans ces dessins mais aussi une sorte de séduction.
En effet, les dessins nous séduisent en nous transportant dans un autre monde un cours instant. Nous pouvons clairement ressentir toutes les émotions de part les dessins. Elles nous touchent au plus profond de nous. Cest un grand bravo que j’adresse au dessinateur : Makoto Sanda !

Pour conclure, The Ancient Magus Bride Psaume 108 – Le bleu du Magicien, ce shonen manga des éditions Komikku est plus qu’une réussite à mes yeux. Il s’agit là d’un coup de cœur monumental et je ne me suis pas trompée en l’ouvrant. Sa couverture tellement attirante a eu raison de moi…
Je vous conseille fortement de vous essayez à cette lecture. The Ancient Magus Bride Psaume 108 – Le bleu du Magicien, ce shonen manga des éditions Komikku est un titre à lire absolument ! De plus, vous n’avez pas besoin de connaître la série principale : The Ancient Magus Bride pour lire celui-ci. Alors laissez-vous tenter par ce titre poétique et surprenant.

Articles précédentsDeep Scar T.3
Articles suivantsRunning Girl T.1
Créatrice du Moonyko. Je suis une passionnée du Japon autant par sa culture traditionnelle que par sa Pop culture. J'ai pour but de vous faire découvrir mes lectures et visionnages au travers de ce blog. Mais il n'y a pas que le Japon qui me passionne, l'infographie et le codage sont aussi au cœur de mes centres d’intérêts. Rem, Katou Megumi sont mes waifu favorites mais j'en ai plein d'autres...

1 Commentaire

Répondre

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom ici

Exit mobile version