Saenai Heroine no Sodate-kata ou aussi appelé Saekano est une série animé composé de deux saisons avec 13 épisodes pour la première contre 12 pour la deuxième. Pour ceux qui ne connaissent pas, sachez que cet animé c’est le Graal incarné ! Saekano porte comme genre : le Ecchi, la romance et bien entendu du bon drame pour nous pimenter tout ça ! Eh bien sûr, les thèmes abordaient par Saekano sont sur les jeux vidéos, le monde Otaku et le HAREM !!!

L’histoire…

Bien, je déclare la séance du débat pour vous convaincre ouverte.

Je vais être très claire avec vous, bien que vous aurez des scènes de Harem, de Ecchi avec des plans sur les fesses, sur les poitrines ou sur les hanches. Que nos chères héroïnes soient habillés ou non, cet animé n’a rien d’obscène, au contraire. Il n’est en rien dérangeant.
Par ailleurs, Saekano, n’est pas que du Harem ou que du Ecchi. Il est plus que cela, bien plus profond. Pour certains d’entre vous, cette série sera un dé-clique. Pour d’autre, un titre émouvant avec lequel vous aurez passés un bon moment.

Il faut savoir que l’animé se porte énormément sur le développement des personnages. Sur le fait qu’en restant au contact de certaines personnes on change, on s’améliore ou on stagne.
On est loin d’avoir une histoire bateau. En plus de cela, je n’ai vu aucun cliché, vraiment ! C’est un vent frais qui se lève sur les animés de type Otaku, slice of life, harem et ecchi. Il ne peut que vous plaire.

Comme je vous l’ai dis, le développement des personnages et quelque chose que l’anime traite principalement mais il y a aussi la passion. Ici, on est tous passionnés par autre chose que les animes ou bien même la lecture. La passion présentée par Saekano se voit comme étant une passion prenant une place importante dans la vie de chaque protagonistes.

En effet, chaque protagonistes devra surmonter de rudes épreuves lié à leur passion respective pour avancer et progresser. Mais cela peut parfois… Ne pas se finir comme on ne le souhaite. Car oui, ce titre est totalement imprévisible. Et il ne nous ménage pas !

Le contexte de l’animé ?

C’est le héro Aki Tomoya fait la rencontre par hasard de son “destin” qui n’est autre que Katou Megumi. C’est cette rencontre inattendu, cette atmosphère qui lui donne envie de créer un jeu de Galge (un jeu d’amour à choix multiple). Ce jeu de Galge a pour but de transformer Katou Megumi en héroïne !

Il réunit donc une petite équipe composé de Sawamura Spencer Eriri, une dessinatrice de génie et son éternel amie d’enfance. Et Kasumigaoka Utaha, la meilleure étudiante du lycéen pour son scénario qui est aussi son auteur favoris.
Toutes deux sont très populaire pour leur beauté, leur talent et leur note. Bien entendu, d’autres personnes viendront se greffer au groupe un peu plus tard dans l’animé. Sinon, c’est pas drôle. En partant de ce point de départ, on a déjà un bon quatuor.

Les personnages…

Aucun personnages dans l’anime n’est creux. Ils ont tous une profondeur, alors oui, certains seront plus détaillés que d’autres mais que voulez-vous, c’est un mal pour un bien. En tout cas, je peux vous dire que tous les personnages sont attachants, à un certain degré, bien entendu.

Le pilier central ?

[Anime] Saenai Heroine No Sodaketa

Aki Tomoya est un lycéen en première et Otaku apparemment… Populaire… C’est un garçon sympathique avec des valeurs, il pense avant tout au bien des autres. Même si, je vous l’accorde, il est long à la détente et il est très maladroit pour exprimer ce qu’il ressent. Mais bien qu’il soit Otaku, il ne veut pas avoir l’air cool ou se donner un genre. Aki, c’est une personne passionnée par ce qu’il fait. Quand il a une idée en tête, elle ne change pas et il va jusqu’au bout.

Une dessinatrice étrange…

[Anime] Saenai Heroine No Sodaketa

Comment vous dire cela simplement… Sawamura Eriri pour faire court est une tsundere. Voilà comment je vous résume sa personnalité. Elle est gentille certes, adorable oui. Mais elle agit quelque peu violemment contre Aki lorsqu’elle n’arrive pas exprimer ce qu’elle ressent ou qu’elle est contre quelque chose de gênant.

Ah, et pour ceux qui connaissent Ero Manga Sensei, Eriri est un peu comme Sagiri, pour vous faire une comparaison. Et aussi, et d’ailleurs, elle fait aussi des dessins un peu… Chaud…

Mais sinon, j’aime beaucoup le développement de ce personnage qui au départ, n’assume pas le fait d’être une “Otaku”. Pourtant, elle finit par se laisser aller.

Je trouve Eriri très attachante au sens où, au début, elle paraît hautaine, froide, hypocrite mais non, elle est plus que ça ! Sa détermination, ses ambitions, ses craintes, moi-même en tant que dessinatrice amatrice, je les comprends. Et c’est sans doute pour cela que je l’aime et que je me suis attachée à elle.

Une scénariste obsédée ?

[Anime] Saenai Heroine No Sodaketa

Utaha Kasumigaoka, comment vous la décrire ?… Elle est égale à elle même. Quand je dis “égale à elle même”, je ne dis pas qu’elle est indifférente mais c’est pas une tsundere ou autre non plus. Disons que Utaha c’est un peu le genre de fille à partir facilement d’un extrême à l’autre. Utaha c’est aussi le genre de fille à se laisser facilement aller dans ses délires, ce qui est drôle d’ailleurs. Elle peut être un peu “violente” comme très attendrissante.

Ce que j’aime le plus chez elle, c’est sa force de caractère, sa détermination et la façon qu’elle a pour gérer les événements comme il le faut. C’est une jeune femme forte.

Une héroïne effacée ?

[Anime] Saenai Heroine No Sodaketa

Passons maintenant à l’élu de mon cœur : Katou Megumi. Que vous dire d’elle ? Katou est une jeune fille assez effacée. Elle n’a pas de “personnalité”. Je dis ça au sens où elle s’en fout de tout. Elle ne donne pas vraiment son avis, elle se laisse guider et attend de voir comment ça se passe. Pourtant, bien que Katou-chan soit ennuyeuse au début de la série, c’est sans doute celle qui évolue le plus. Évidemment, ne vous faites pas d’illusion hein, elle reste comme elle est mais elle évolue.

Je ne vous cache pas que j’avais idéalisé Katou-chan et j’ai été déçu au début. Sauf qu’elle a su me charmer et faire battre mon cœur. Bref, c’est mon héroïne favorite !
Elle a ce je ne sais quoi qui fait qu’on s’attache facilement à elle, qu’on la trouve tout de suite trop adorable !

Des graphismes à couper le souffle !

Je lance la table par la fenêtre pour vous dire : “DIEU qu’est-ce-que les dessins sont remarquables” ! J’aperçois dans cet animé, la finesse des traits et toute sa beauté. Les couleurs sont d’ailleurs tellement belles. Les courbes des héroïnes sont toutes aussi belles. Nos héroïnes sont aussi physiquement très bien proportionnés et elles sont sublimes. Je ne vous cache pas que je voue un culte à Katou Megumi… Bien sûr, les autres protagonistes féminines sont tout aussi belles. Les chara-design sont juste magiquement beaux (je suis à cours de mot pour vous témoigner la beauté du dessin). Toutefois, je n’ai pas le même engouement que pour Katou-CHANNNN ou là, l’amour est très fort présent !!

La musique on en parle ?

Oui on en parle, il le faut, pour mon bien être physiologique et ma stabilité mental, il le faut ! Je vais être brève, les opening sont divins. Je préfère de loin l’opening 1 du nom de Kimiiro Signal de Luna Haruna. En ce qui concerne l’ending c’est inévitablement aussi le premier avec pour nom Colorful de Miku Sawai

Pour ce qui concerne les OST, je les écoute en boucle c’est pour vous dire !

Mon ressenti…

Alors commençons fort sur le fait que je ne vous conseille pas de regarder l’épisode 0. Gardez-le pour la fin quand vous aurez fini la première saison. Sinon, vous serez largué ! C’est pour que vous compreniez mieux et que vous ne vous spoliez pas la suite quoi.
Au début, j’étais extrêmement mitigée sur le contenu de la série. L’animé passait tellement vite mais d’un côté je m’ennuyais. Je ne savais pas si je devais continuer ou non. Au final, j’ai continué et je ne regrette pas. C’est une pépite !! Je le regarde même une deuxième fois et c’est rare que je fasse ça tellement je suis compliquée.

En conclusion, je veux posséder toutes les Goodies qui existe sur Katou-chan (ma troisième WAIFU) mais aussi sur le titre en général !
Mais sinon, mise à part ma folie. Mon amour inconsidéré pour cette série que je souhaite voir absolument en DVD, en manga et en Light Novel chez nous, je vous la conseille. Oui, il le faut, regardez cette série, vous je jure que c’est une pépite ! Je vous jure, vous passerez un bon moment !

Articles précédentsLe Pâtissier De Mes Rêves T.2
Articles suivantsLa courtisane d’edo T.1
Co-créatrice du Moonyko. Je suis une passionnée du Japon autant par sa culture traditionnelle que par sa Pop culture. J'ai pour but de vous faire découvrir mes lectures et visionnages au travers de ce blog. Mais il n'y a pas que le Japon qui me passionne, l'infographie et le codage sont aussi au cœur de mes centres d’intérêts. De ce fait, un projet aura lieu en rapport avec tout cela alors n'hésitez à aller sur notre Tipeee pour soit en savoir plus, soit pour donner une petite contribution pour nous soutenir.

Répondre

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom ici