Running Girl T.1

0
175

Running Girl nouveau titre des éditons Akata, est un shojo manga en seulement trois tomes. Un titre dont j’avais hésité à me procurer et dont j’ai finalement craqué. Je ne regrette pas mon achat malgré mes nombreuses appréhensions. Running Girl est vraiment un shojo manga touchant et accrocheur. On ressent clairement l’espoir d’une nouvelle vie et l’envie d’avancer mais aussi la passion. Oui, Running Girl, ce shojo manga, transpire la passion pour la course athlétique mais aussi pour son message d’espoir.

Un titre que j’ai sous-estimé et qui m’a valu d’être séduite.

Running Girl manga au message d’espoir

On commence tout d’abord, par une jeune fille, Rin, amputée de la jambe droite suite à une maladie. Désespérée, elle se sentait différentes et mises à l’écart des adolescents de son âge. Cela lui a valu de se renfermer sur elle-même et de retarder sa rééducation d’un an. Pourtant, coup de miracle, Rin rencontre l’espoir dont elle avait besoin. Après quoi, Rin devient complétement addict à la course.

J’ai vraiment apprécié ce premier tome de Running Girl, un coup de cœur.
Ce premier tome de Running Girl est très dynamique et surtout prometteur pour la suite. Il nous présente les joies de la découverte d’un nouveau monde comme de la jalousie et la rivalité pour s’attirer les bonnes faveurs. Mais surtout, l’envie de vivre, de s’amuser et de toujours progresser. Pour moi Running Girl nous offre tout simplement un premier tome poétique.

L’intrigue du manga se fait via un personnage secondaire : Kazami. Le projet de Kazami est de créer une Lame (une prothèse pour les coureurs) parfaite. Pour concrétiser son projet, il a besoin d’un bon coureur. Et c’est là que Rin pourrait peut-être influencer ce projet ? Pour le moment nous ne savons pas. L’intrigue qui prend place doucement dans ce tome. Je trouve le manga très intéressant car nous ne savons absolument pas ce qu’il pourrait se passer par la suite.
Nous suivons simplement l’évolution de Rin en tant qu’adolescente mais aussi en tant que coureuse. J’ai hâte de voir si le projet de Kazami arrivera à terme et surtout comment.

Critique manga de Running girl shojo manga

La protagoniste du shojo

Comme je pouvais mis attendre, nous avons une seule et unique protagoniste principale : Rin. Les autres protagonistes sont classés au rôle de simple personnages secondaires.
Rin est une jeune fille au départ assez tourmenté. Pour Rin qui avait vécu toute sa vie avec deux jambes, se retrouver avec une seule jambe est perturbant. Rin était renfermée sur elle-même, elle en voulait au monde entier. Pour Rin, personne ne comprenait son mal être, être différente des filles de son âges qui sont « normales ». Rin est une adolescente malheureuse. Pourtant, elle reprend espoir en intégrant une équipe d’athlétisme handisport. En découvrant ce sport, Rin marche et court de nouveau. Elle fend l’air et reprend confiance en elle. Rin se sent vivante, souriante et elle aime de nouveau la vie.

Nous avons vraiment une évolution de notre héroïne dans l’histoire. Nous rencontrons Rin plus bas que terre et la voir se relever et se battre dans ce premier tome est tout simplement émouvant pour nous. Running Girl est vraiment un shojo manga rempli d’espoir. De plus, on s’attache facilement à l’héroïne mais justement parce que nous connaissons ces faiblesses.

Les dessins

Critique manga de Running girl shojo manga

Les dessins sont sublimes. Certes, ce ne sont pas mes préférés mais ils sont suffisamment bien réalisés pour me plaire. La mangaka a réussi également à nous transmettre diverses émotions grâce aux dessins. Nous comprenons aisément l’effort effectué, la tristesse mais aussi la joie et le doute. Pour moi, ces dessins sont tout simplement une transmission unique de sentiments variés. C’est ce pour quoi j’ai été aussi séduite.

En ce qui concerne les traits des dessins, ils sont fins et élégants. On ressent une certaine délicatesse mais aussi du mouvement. Running Girl est le genre de titre pouvant être parfaitement adapté en film d’animation.

Pour conclure Running Girl, il s’agit du titre shojo manga des éditions Akata à lire. Je l’ai vraiment adoré et je ne peux que vous conseiller.

Running Girl nous donne le sourire mais nous fait comprendre que même si nous avons de la chance d’avoir deux jambes, ceux portant des prothèses ne sont en rien différents de nous. Running Girl est un titre à grand potentiel qui peut plaire à n’importe qui et même si c’est un shojo !

Répondre

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom ici