Rent A Girlfriend T.1-2

0
74

Jamais, je n’auras cru un jour, écrire des reviews autour du nouveau manga Rent A Girlfriend de chez Noevegrafx éditions.

Beaucoup d’entre vous doivent surement connaître le titre Rent a Girlfriend par sa sortie animé. Série très appréciée au passage.
Pour en revenir au manga, encore une fois, les éditions Noevegrafx ont su mettre à contribution leur savoir-faire. L’ouvrage de Rent A Girlfriend est sublime. À commencer par sa jaquette brillante dans tous les sens du terme avec sa couleur nacre, un vernis sélectif et un marquage à chaud bicolore. Nous avons là encore un travail remarquable effectué sur la jaquette sans oublier sa carte collector.

L’histoire

Au départ, lorsque j’ai commencé à lire le manga Rent A Girlfriend en numérique, j’ai eu beaucoup de mal à le lire. Je n’entrais pas dans l’histoire car je la connaissais. Mais une fois le manga entre les mains, tout a changé. J’ai été directement projeté dans l’histoire, je me suis sentie davantage investie. Comme quoi, une version papier peut vite transformer une expérience de lecture.

L’histoire est très dynamique, tout se passe vite mais chronologiquement avec beaucoup de dialogue entre les personnages. Ils s’expriment tous. On a vraiment l’impression de suivre une situation de vie qui pourrait arriver à n’importe qui. Nous avons dans ces deux premiers tomes, un héros nommé Kazuya qui tente tant bien que mal d’oublier son ex-petite amie Mami. Sur un coup de tête, il va louer une journée avec une petite-amie de location Mizuhara. La relation qu’entretient ensuite ces deux personnages est assez unique en soi parce qu’ils sont liés d’un certain point…

Ces deux premiers tomes nous apporte une bonne dose de rigolade sur un quiproquo après tout nous suivons les aventures et mensonges de Kazuya. Honnêtement, je trouve le manga très sympa à lire mais aussi agréable. Alors certes, nous n’avons pas vraiment d’intrigue, nous suivons simplement une comédie romantique mais il faut dire qu’en son genre elle n’est pas comme les autres. J’ai hâte de voir comment l’auteur va developper l’histoire.

Les personnages

Pour ces deux premiers tomes, nous avons bons nombres d’apparition de personnages. Mais tous ces personnages ne sont pas tous aussi importants pour le moment. Beaucoup, ne sont là que pour faire acte de présence où simplement pour faire avancer l’histoire. Actuellement dans le manga, nous avons trois personnages que nous pouvons considérer comme important : Mami, Kazuya et Chizuhara. Le rôle de Mami est assez particulier car même s’il n’apparaît pas autant que Chizuhara, Mami est malgré tout présente à chaque page du manga. Kazuya pense beaucoup a elle à chaque fois, ce qui fait qu’elle ne peut pas être reléguée au second plan. Et enfin, nous avons des personnages secondaires : Kibe l’ami de Kazuya et la grand-mère de Kazuya.

Protagonistes principaux

Kazuya est un garçon très gentil, sensible et maladroit mais aussi un peu bête dans le sens où il va de bêtise en bêtise. Kazuya est un personnage très sympathique et attachant où il nous touche dans ces actions et émotions. C’est un étudiant et avant tout un garçon et en tant que tel, l’auteur a également mis dans ce personnage des pulsions sexuels. Nous avons eu connu un bon nombre de héros masculin mais avoir était aussi proche de la réalité. Car oui, les hommes, les jeunes adultes ont aussi une libido dans les rancom, je parle de cette libido de façon naturelle, naïve et pure pas de façon perverse et attendue comme dans dans de nombreux mangas.

En ce qui concerne Mami, sous ces apparences de belle jeune fille naïve et romantique se cache une personnalité bien plus sombre. Mami est calculatrice, vicieuse, méchante et par-dessus le marché manipulatrice. Mais je suis sur que derrière cette mauvaise personnalité se terre une jeune fille avec une blessure ou des peurs. Et c’est cela que je veux voir en elle. Espérons que dans ces prochains tomes la personnalité et le personnage de Mami va évoluer dans le bon sens du terme et qu’elle sera vraiment elle-même.

Enfin, dernier personnage, Chizuhara, une jeune fille très sympathique, joyeuse, énergique, la petite amie parfaite. Mais non ! Elle aussi comme Mami dissimule sa personnalité. Chizuhara a un caractère bien trempée. Elle prend les devant et ne se laisse pas marcher dessus. Chizuhara est une femme active qui pousse à l’admiration, elle sait ce qu’elle veut et comment l’obtenir. Toutefois, elle a une très grande fierté ce qui peut parfois compliquer les choses. Malgré tout, elle garde la tête sur les épaules. J’ai hâte de voir comment elle va évoluer…

Les dessins

J’adore les dessins. Les chara-design sont super bien dessinés et j’apprécie tout particulièrement la dure réalité de ne pas avoir un corps parfait. Le mangaka n’a pas créé des personnages féminins avec des courbes voluptueuses et de belles poitrines généreuses. Non, le mangaka a conçu des protagonistes féminines très réelles et parfois même complexée par leur propre corps. On a pu le voir avec le personnage de Mami quand elle se retrouve fasse à une Chizuhara en maillot de bain.
En ce qui concerne les traits des dessins du manga, je les trouve très bien dessinés. C’est fin et c’est propre.

Pour conclure, j’ai adoré ces deux premiers tomes du manga Rent A Girlfriend et j’ai hâte de continuer la série. Alors certes, ces deux premiers tomes ne m’auront pas conduit à un coup de coeur mais j’adore l’histoire. Peut-être que dans les prochains tomes, nous pourrons être sur des coup de coeur.
Rent a Girlfriend a un potentiel fou et j’ai hâte de le voir se developper au fil des tomes mais aussi de voir les personnages progresser et évoluer.

Articles précédentsA Safe New World T.2
Articles suivantsGolden Sheep T.3
Créatrice du Moonyko. Je suis une passionnée du Japon autant par sa culture traditionnelle que par sa Pop culture. J'ai pour but de vous faire découvrir mes lectures et visionnages au travers de ce blog. Mais il n'y a pas que le Japon qui me passionne, l'infographie et le codage sont aussi au cœur de mes centres d’intérêts. Rem, Katou Megumi sont mes waifu favorites mais j'en ai plein d'autres...

Répondre

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom ici