Orange T.1

0
205

Orange, est avant tout un manga et contre toutes apparences un shônen ! Oui, un shônen avec énormément de succès dès sa parution. Ce titre possède un animé mais aussi un live action et un film animé qui ont bien sûr grossi la popularité du manga. Le succès d’Orange à tellement prit en France. Mais ce n’est pas tout, si ce succès grossissant aujourd’hui continu de nous éblouir, surprendre, nous savons pourquoi l’auteur à réussi à nous toucher en plein cœur. Mais cela est encore plus avec son adaptation en light novel qui est une représentation parfaite et complet du manga !

Mon avis

J’ai fini très rapidement ce livre. Même si, en réalité, j’aurais souhaité prendre mon temps… Mais la faute revient à l’écriture qui a su me prendre au piège. Alors, je vous déclare que ce roman est une RÉUSSITE !
Oui oui, Orange est vraiment bien écrit. Toute l’histoire du manga d’origine est bien respectée dans le roman. On retrouve chaque scènes de l’animé & du manga. Malgré les dialogues quelque peu changeant de temps à autre, comme le « navet » de l’animé qui devient « radis » dans le roman. On peut aussi avoir de petites scènes différentes mais elles passent inaperçu. Personnellement, je n’ai pas prêté attention aux petites scènes, mots qui passent à la trappe.

J’ai vraiment aimé ce roman déjà par le fait qu’il m’a captivé. J’ai été entraîné par toutes ces phrases, ces pages et les images du manga inclus dans le livre.
On comprend déjà mieux les sentiments des personnages. Le point de vue d’écriture de Orange est externe ou plutôt devrais-je dire, omniscient. On apprend tout ce qui se passe et l’écriture légère de l’auteur se rapprochant de notre génération. Ils facilitent davantage notre lecture et la compréhension des personnages, on se sent bien plus proche d’eux. 

Les personnages

J’ai ressenti le même sentiment dans le roman que dans l’anime, à savoir, l’envie de vouloir gifler Naho durant ma lecture ! L’auteur à réussir à retransmettre dans ce bouquin notre agacement envers ce personnage. Sauf si, ce n’était pas volontaire de sa part. Mais au fur et à mesure, on sent l’évolution de cette protagoniste. Et alors, comme par magie, notre agacement s’enfuie bien loin.
Au départ, Naho était niaise, naïve, juste agaçante pour moi. Mais elle est gentille, comme la plupart des autres filles. Je trouve que son évolution de la fille timide, qui n’a aucune confiance en elle est importante. Elle s’affirme au fur et à mesure qu’elle prend des décisions importantes. Même si, elle était très fragile au début, le fait d’avoir un « lourd fardeau » sur les épaules, la rend plus mature, plus grande mentalement.

Kakeru, je le trouve très mystérieux. Non pas que cela soit voulu par l’auteur, dans le sens où elle veut rendre Kakeru « ténébreux » mais plus dans le sens où il est « sombre ». On sent que Kakeru est en détresse grâce l’écriture. J’ai même ressenti de la peine pour se personnage.
Il est tourmenté par le décès de sa mère, il se met lui-même des bâtons dans les roues. Ce qui conduit au fait qu’il se rend malheureux. Pourtant, Kakeru est un garçon souriant et aussi gentil que Suwa. Quelque peu égoïste certes mais adorable bien que maladroit.

Concernant les deux amies de Naho à savoir Takako et Azusa, je les trouve très sympathiques, vivantes d’esprits. On peut voir, qu’elles aiment profondément leur amie plus fragile qu’elles. Elles n’hésitent pas à avoir recours à la force si besoin pour aider Naho. Je peux dire de ce trio de filles est vraiment agréable. Elles se serrent vraiment les coudes, se respectent mutuellement et surtout ont une très grande amitié, ce qui de nos jours est très rare…

Ensuite pour ce qui est du groupe de Suwa et Hagita, ils sont les parfaits opposés.
Suwa est un garçon très énergique, la tête sur les épaules, près à aider son prochain. Il a vraiment le cœur sur la main et Suwa met de côté ses sentiments propres pour réussir. Je crois que parmi tous ces protagonistes, c’est celui envers lequel j’ai le plus de respect. Même si Suwa idéalise les choses, il garde les pieds sur terre et surtout il est bon vivant.
Enfin, Hagita, je trouve qu’il est souvent dans la lune ! Je pourrais presque le comparer à un extraterrestre car c’est ce à quoi il me fait penser. Et comme, il n’apparaît que très peu dans ce premier tome, je n’ai pas d’avis réel sur lui.

En définitive, j’ai vraiment apprécié cette lecture et c’est avec impatience que je m’attaque à la lecture du tome 2 ! Je pense que ce roman est l’un de mes plus gros coup de cœur ! Toutefois, si j’ai un conseil à vous donner, ne regardez pas l’animé ou ne lisez pas le manga avant de lire le Light Novel. Si je vous dis cela, c’est pour la simple raison que j’ai eu tendance à vouloir calquer les scènes sur ce que je lisais. Ou alors vous pouvez le faire mais ne calqué pas ce que vous savez, vous vous perdrez autrement.
Cet review se termine donc ici en espérant qu’elles vous aient plu. N’hésitez pas à laisser un commentaire, cela fait toujours plaisir, et on se dit à bientôt !

Articles précédentsScarlet Soul T.2
Articles suivantsFrankenstein Family T.2
Créatrice du Moonyko. Je suis une passionnée du Japon autant par sa culture traditionnelle que par sa Pop culture. J'ai pour but de vous faire découvrir mes lectures et visionnages au travers de ce blog. Mais il n'y a pas que le Japon qui me passionne, l'infographie et le codage sont aussi au cœur de mes centres d’intérêts. Rem, Katou Megumi sont mes waifu favorites mais j'en ai plein d'autres...

Répondre

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom ici