La Courtisane d’Edo T.2

0
18

La courtisane d’Edo, deuxième tome sorti. Après un premier tome rempli en suspense, nous en apprenons bien plus dans ce second tome.
Si le premier a été un coup de cœur, le deuxième ne me laisse pas indifférente. J’ai énormément apprécié cette lecture et c’est avec hâte que j’étame le troisième tome !

Des intrigues multiples…

Nous avons deux intrigues dans l’histoire.
La première, elle concerne la famille d’Akane. Si on regroupe le fait que cette dernière cherche à retrouver l’assassin de ses parents et pourquoi sa famille a été destitué de son titre de noblesse.
La deuxième intrigue concerne la recherche d’une personne également. Et c’est Sôsuke qui est à la recherche d’une jeune fille, une courtisane.
Nous avons donc deux intrigues principales avec en secondaire : devenir la courtisane numéro une. En soi, ce n’est pas spécialement intéressant ni même important pour le moment. Je n’ai pas repéré d’autres intrigues, à moins de les avoirs peut-être manqué ?

L’histoire…

Nous avançons progressivement. On apprend les différentes motivations sur certains protagonistes, certains visages se révèlent enfin. On comprend qui est du bon côté ou non.
Toutefois, entre le premier et deuxième tome, les événements avancent plutôt vite, ce qui donne un bon rythme au manga. J’en viens même à me demander combien de tomes disposera la série au final si on s’en tient aux révélation de chaque tomes.
On commence également à ressentir le côté dramatique, qui sera peut-être, bien plus présent dans les prochains tomes.
De ce que j’ai lu, je me suis attachée à l’histoire. J’ai particulièrement hâte de voir dans quel sens elle va progresser et surtout comment et de quelle manière.

Des femmes à forts caractères…

Nous poursuivons donc l’histoire de notre apprentie courtisane, Akane, jeune fille issu de la caste des guerriers.
Que cela soit dans son langage comme dans ses manières ou dans sa mentalité, on retrouve sa noblesse.
Dans ce tome, elle ressent de l’antipathie pour les autres jeunes filles se retrouvant dans le bateau qu’elle. Elle prend conscience que même si elle est une “prostituée”, elle dispose d’un plus grand confort comparé à certaines de ces camarades.
On la retrouve submergée par divers émotions. Elle semble enfin réaliser dans quoi elle s’est engagée… Et commence à saisir le danger dans lequel elle s’immisce.
Ce que j’apprécie chez cette protagoniste, c’est avant tout son côté humain. Elle a beau être forte, mature, elle a la tête sur les épaules. Elle ne cherche pas à idéaliser les choses. Et bien qu’à certain moment, ses faiblesses apparaissent, elle tente de garder la tête haute et cela la rend bien plus attachantes. Par ailleurs, même si elle est naïve, elle est prête à tout pour réussir.
J’ai même pu remarquer qu’Akane peut-être qualifiée de “petite fille” comparée à l’expérience de Yukari.

Yukari, c’est la fameuse rivale que l’on trouve dans les mangas. Mais elle n’est pas la rivale amoureuse, elle est celle qui veut devenir numéro un. Celle qui se fait passer pour ce qu’elle n’est pas et ne peut donc connaître qu’une fin des plus terrible.
Yukari n’éprouve aucune compassion pour les autres. Tout ce qui compte pour elle, c’est elle-même. Elle met des bâtons dans les roues d’Akane tout en la ridiculiser. Or, Akane touche les hommes par sa sincérité et sa noblesse naturelle. 
Pour moi, si Yukari est détestable c’est par le fait qu’elle soit fausse. Bien qu’elle touche les hommes par son charme, je suis convaincu qu’à un moment donnée, Akane la surpassera.

Pour terminer dans nos protagonistes féminines, Asakeno ressemble beaucoup à Akane physiquement. Est-ce fait exprès ? Je ne sais pas. Je ne sais pas si elle est attachée à ses “deux petites sœurs”. Toutefois, elle semble donner un traitement de faveur à Akane, j’aimerai bien savoir pourquoi…
Pour ce qui est de son caractère, c’est une jeune femme mature, sage comme on pourrait le dire. Elle a de bonne manière et une beauté irrésistible. Asakeno est le genre de femme à contempler ce qui se passe, à offrir des opportunités et d’ensuite agir en conséquence.
J’ai hâte d’en apprendre plus sur elle mais aussi de savoir pourquoi elle est devenue Courtisane, tout comme Yukari.

Des hommes têtes de cochons…

Concernant nos deux protagonistes masculins, Sôsuke Omiya est toujours détestable. Pourtant, il a des moments de faiblesses, quand il est avec Akane.
C’est un jeune homme froid, peu agréable. Il ne paraît pas très social non plus et sourire sincèrement lui arracherait le visage.
Pourtant, même si c’est le personnage le plus détestable, c’est le genre d’homme sur qui on peut compter, s’appuyer quand on va mal. Même s’il n’est pas spécialement doué pour réconforter.
On apprend dans ce tome, une partie de lui, c’est-à-dire pourquoi il déteste la caste des guerriers et pourquoi il est si “affolé”. On apprend ses motivations. Et il commence à tomber sous le charme de notre belle Akane !
Il est certes mystérieux mais le point positif c’est qu’on peut lire en lui comme dans un livre ouvert. Il est quelque peu contradictoire dans ses propos et c’est en ça que je le trouve attachant.

Pour ce qui est de Riitchirô, c’est l’homme de la situation près à tout pour sauver sa princesse. Il est gentil, mature, courageux, rusé, s’adapte parfaitement à la situation donné. J’ai particulièrement hâte de voir comment il va évoluer dans le manga. Après tout, c’est un beau jeune homme dévoué pour Akane, son ancienne maîtresse.
Toutefois, même s’il a un sacré tempérament.
J’ai hâte d’en découvrir plus le concernant.

Les dessins…

Passons aux dessins, ils sont toujours aussi sublimes. Ils sont comme dans le premier tome, nette et précis. Je ne vais pas toujours revenir dessus à chaque tomes mais je suis chaque fois plus conquise. On voit différente expressions submerger nos protagonistes, alors que je ne pensais pas qu’ils ou elles pouvaient ressentir, montrer de tels expressions, sentiments.

Pour conclure, je dirais que c’est un véritable coup de coeur, encore. J’attends de lire le tome trois avec impatience et de découvrir notamment comment tout cela va se finir. Akane serait-elle une des plus grandes courtisanes ou redeviendra t-elle une noble ? C’est une piste à exploiter dans les deux sens et j’ai hâte de voir comment la mangaka fera évoluer tout ses personnages, quelles routes ils vont tous prendre…  
Eh bien, nous voici à la fin de la review, je vous dis à bientôt, n’hésitez pas à mettre un commentaire pour me faire part de votre avis.

Laisser un commentaire