Kiss Me At Midnight T.2

0
124

Kiss me at Midnight est édité chez Pika dans la collection Cherry Blush.
Après un premier tome attendrissant et fort en émotion, notamment avec le rapprochant entre nos deux protagonistes. Voilà que maintenant les choses commencent à se compliquer par l’arrivée de nouveaux personnages principalement masculin.
J’ai beaucoup apprécié ce deuxième tome. Il était intéressant.
De plus, je trouve les personnages tellement attachants que j’ai envie de leur donner un petit coup de pousse ! La relation entre nos deux protagonistes s’installent petit à petit et ils trouvent chacun leur place aux près de l’autre. Ils sont patients et prennent le temps de construire leur relation. On peut voir qu’ils se tournent autour avant de prendre une décision…

L’histoire…

Pour ce qui est de l’histoire, je trouve que tout s’emboîte à la perfection. Les scènes “surprises” et le rythme n’est pas trop lent, ce qui rend le tout attachant. 
En effet, je trouve le manga plutôt prenant. On entre assez facilement dans l’histoire. On s’identifie à certains personnages… Enfin, dans le cas présent, on ne peut s’identifier qu’à seulement nos héros car les personnages secondaires sont secondaires justement… Et c’est dommage, mais je reviendrais dessus un peu plus tard.
Si je devais avoir un chapitre préféré, ce serait sans nul doute possible le chapitre six. Voir une confrontation de deux jeunes hommes pour une fille ! C’est tellement palpitant je trouve, surtout quand on arrive à la dernière page et qu’on a une scène assez loufoque !
Mais parlons de cette fin. Elle est inattendue, c’est le moins que l’on puisse dire. J’ai vraiment hâte de voir ce que cela va donner !

Une histoire de comparaison…

Au départ, je ne comprenais pas pourquoi ce manga était comparé à la “Cendrillon moderne”. Maintenant, je comprends mieux et voici en quoi s’appuie la comparaison.
Tout d’abord, nous avons deux classes sociales différentes, l’un est plutôt riche et l’autre vie dans un milieu plutôt modeste. est-ce là une un clin d’œil à la belle Cendrillon ?
Nous avons également, la fameuse scène de la chaussure dans le premier tome, bien que le contexte ne soit pas le même. Et dans celle-ci, la chaussure n’a pas été oublié mais cassé puis récupéré par Kaede. La chaussure sera ensuite réparé et apporté à Hinana. Et enfin, place à la scène à la chaussure.
Autre scène qui pourraient être semblable, la rencontre entre les deux alors que Hinana est en tenue de ménage. Mais ce qui force la comparaison, c’est surtout l’atout physique à savoir les cheveux qui sont blond, long et légèrement ondulé.

Les protagonistes…

Commençons par Kaede où l’on découvre de nouvelles parties de lui comme le fait qu’il tient beaucoup à Hinana.
Kaede est un jeune homme affectueux, honnête, il est souriant et il aime s’amuser.
J’aime beaucoup ce protagoniste car il est différent des autres protagonistes masculins que j’ai pu rencontrer dans les shôjo. Lui, bien qu’on ne sache que très peu de choses, on ne le sent pas mystérieux, ténébreux. On a envie d’apprendre à le connaître, savoir qui il est. Malgré tout, on veut apprendre à le connaître au fur et à mesure et non pas dans l’immédiat.
Il est tellement souriant, joyeux qu’on ne sent à aucun moment qu’il porte un lourd fardeau sur ses épaules. Pourtant, on a pu voir que ce fardeau est lié à son ancien groupe de musique auquel il appartenait. Dans le tome un, on sent que lorsque Hinana lui en parle, il a une expression nostalgique. De même encore une fois dans ce tome. Il semble éprouver des regrets envers son ancien groupe nommé : Funny Bone.  
Bien qu’il soit un fétichiste de fesses, il n’a jamais eu de penser bizarre ou de gestes déplacés envers son amie Hinana. On voit bien que c’est un gentleman avant tout.
Il ressent de la compassion comme il peut avoir des désirs simplistes et innocent. Il est certes plus âgé que notre héroïne sauf qu’il ne fait ni trop adulte, ni trop adolescent. La mangaka a su le doté d’un charisme suffisant pour paraître à la fois adulte mais aussi gamin. Il agit en adulte quand la situation le lui demande et en enfant quand il le faut. Et bien évidemment, lorsqu’il le peut, il devient les deux. Il sait s’adapter à n’importe quelle situation…
Bien qu’il soit adorable, on pourrait croire qu’il est facile à cerner or c’est faux. On ne sait pas quel homme il est. Comme on dit : “c’est le plus con le plus intelligent” car il cache bien son jeu. Je suis assez d’accord avec ça. J’ai donc hâte d’en savoir un peu plus sur ce garçon.

Passons maintenant à Hinana. Lycéenne et bonne élève, mignonne par dessus le marché, elle a tout pour plaire. Hinana est le genre de fille à tout prendre trop à cœur quand elle s’engage dans quelque chose. Elle s’enflamme un peu trop mais c’est ce qui fait son charme ! Souriante, elle est responsable et ne bronche jamais lorsqu’il s’agit de s’occuper de sa petite sœur Suzu.
Comme on peut le voir dans ce tome mais aussi dans le tome précédent, sa mère est très absente. Elle travaille beaucoup. L’aîné n’a donc pas forcément beaucoup de temps à passer avec sa mère. Or, cela n’empêche pas Hinana d’avoir une vie sociale avec ces amies et de sortir au cinéma. Hinana ne reproche pas à sa mère son absence. Au contraire, elle cherche à la rassurer en travaillant dur : à l’école mais aussi à la maison en s’occupant de sa jeune sœur.
Je trouve que pour une fille de shôjo, elle fait très réaliste. Elle n’est pas niaise, faible d’esprit. Sa situation familial peut-être celle de n’importe qui. Je dois avouer que sa situation familial m’intéresse de très près. Nous avons un père absent et surtout deux enfants qui non pas le même sang…
J’apprécie énormément Hinana. Elle est très attachante, elle dit se qu’elle pense être correcte. Elle essaie d’agir toujours en faisant de son mieux. Bien qu’elle soit amoureuse pour la première fois, on voit qu’elle n’est pas le genre de fille énervante… Elle est douce, presque apaisante…
Il est facile, je pense, de s’identifier à elle quand on sait ce qu’elle vit. Pour ma part, je m’identifie et je me vois à travers elle. Même si, il vrai que je ne me réveillerait pas à six heure pour réviser et faire du sport ! Toutefois, il est aisé de comprendre ce qu’elle ressent.

Les fantômes de l’histoire…

Pour ce qui sont des personnages secondaires je dois dire que je suis assez étonnée à vrai dire. Aki (Akira) et Lune (Hikaru) sont les deux ami(e)s de Hinana est ces deux-là sont presque invisibles.
Dans le premier tome, ils font une petite apparition. Dans le deuxième tome,  Lune (Hikaru) c’est presque un Fantôme. Quant à Aki (Akira), il agit seulement pour mettre un peu de bazar et pimenter notre historie !
A vrai dire, j’aurais bien voulu les voir un peu plus. Qu’on en sache plus sur eux. Pourtant, on apprend bien quelque éléments… Aki (Akira) est l’ami d’enfance de Hinana, ses parents sont fleuristes mais c’est tout. On ne sait rien d’eux et je trouve ça dommage que l’autrice, dans ses deux volumes ne les fassent pas plus apparaître !

De même pour la mère, un vrai fantôme mais peut-être aura t-elle un rôle prochainement ? A vrai dire, rien n’est sûr, il est monnaie courante de voir des parents absents dans un manga. Cependant, la famille Hanazawa est bien plus compliqué qu’elle ne semble le laisser paraître… Nous en saurons peut-être plus dans les prochains tomes.

Et enfin, pour ce qui est du manager de Kaede, Shige, je trouve qu’il remplit bien plus que son simple rôle de manager. Il est tellement présent pour Kaede qu’il pourrait être son père. Shige est attentionné envers lui, même si il est assez maladroit, il ne veut que son bien. Il agit en conséquence et tente tant bien que mal de le protéger. Il semble vouloir le protéger de quelque chose, d’un passé douloureux…
J’ai hâte d’en apprendre plus petit à petit sur chaque personnages. J’ai hâte de voir le voile se lever !

Les dessins…

Pour ce qui sont des dessins, je suis toujours aussi fan honnêtement, ils sont beaux, un vrai coup de cœur !
Je crois que la mangaka adore les garçons avec des cheveux un peu long enfin… Des cheveux mi-long plutôt et ondulé. C’est peut-être son critère de beauté chez les hommes après tout ?
En tout cas, les traits des dessins sont fins, détaillés et précis. Les expressions sont parfaitement bien retranscrites. On comprend facilement et sans détour de parole ce que ressent chaque personnages et ça, je trouve ça bien.
Il y a aussi les sortes de chibi assez marrant. Les scènes marquaient par des chibis sont juste adorable ! Vous pourrez aussi voir une confrontation sérieuse puis vous tournez la page sous l’excitation et POUF surprise ! UNE TÊTE CHIBI ! A chaque fois que j’en vois une, je ne peux pas m’empêcher de sourire !
J’aime beaucoup les trait du visage sérieux de Kaede. Il est très séduisant.

Pour conclure, j’ai hâte d’en découvrir plus sur nos protagonistes et surtout de savoir jusqu’où ira l’histoire. Comment vont évoluer nos personnages et surtout comment la relation Kaede et Hinana va progresser. C’est donc avec impatience que je vais m’attaquer à lire le tome 3 et 4 !
C’est sur cette note que se termine la review. N’hésitez pas à laisser un commentaire avec votre avis ou autre, cela me ferait énormément plaisir et motiverai aussi ! A bientôt.

NOS NOTES ...
Histoire
Couverture
Dessins
Personnages
Article précédentKiss Me At Midnight T.1
Article suivantMy Teen Romantic Comedy T.1
Minokoto-Review
[Co-créatrice du Moonyko] Passionnée de Web et de graphisme, je dévore les livres que je lis. Otaku a temps plein non rémunéré malheureusement je vous ferai découvrir où apprécier de nouvelles lectures ou de nouveaux animés grâce à mes reviews. Katou Megumi, Mai Sakurajima & Rem the Best WAIFU.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here