Goodbye my Rose garden T.2

0
112

Goodbye my Rose Garden, deuxième et avant-dernier tome de la série de chez Komikku Édition était très agréable. J’ai tout simplement adoré lire le manga Goodbye my Rose Garden où nous en apprenons un peu plus sur le passé de nos héroïnes mais aussi le lien qu’elles entretiennent et qui les relient.

L’histoire

Le deuxième tome du manga Goodbye my Rose Garden est centrée sur la relation d’amitié entre Hanako et Alice mais aussi du lien qui les ont réuni sans qu’elle ne le sache. Nous apprenons aussi le passé d’Alice et ce qui la tourmente énormément.

Dans ce tome, nous avons le droit aux flash-back du passé d’Alice. Ces flash-back sont touchants et nous montre à quel point la société anglaise est très centrée sur l’apparence. De plus, le fait d’appartenir à une classe de la haute noblesse n’arrange rien. On sent qu’Alice est une jeune femme ouverte. Alors que le reste de sa famille sont eux plus attachés au statut social. Toutefois, bien que les vertus et que les règles de bien séances soient très strictes, je ne peux m’empêcher de trouver cette société magnifique…
Le lien qui unie Hanako et Alice n’est autre que la professeur Eliza.

Malheureusement, une menace pèse sur Alice et Hanako. Edward, le financé d’Alice pense que les deux jeunes femmes ont une relation secrète. Il a dans un premier temps averti Hanako part des mots. Puis, nous pouvons voir dans ce tome qu’il commence à passer à l’action avec des faits. Il semblerait qu’Edward veuille avertir Hanako en la poussant à partir au Japon indirectement.
En soi, Edward n’est pas mauvais. Il souhaite simplement éviter un drame à la famille d’Alice mais aussi protéger cette dernière. Mais d’un autre côté, il me paraît quelque peu possessif.

Des liens uniques

Pour ce qui est de nos deux protagonistes, plus nous avons dans l’histoire, plus la question : « est-ce vraiment de l’amitié entre elles ? » se pose. Nos deux demoiselles sont très proches l’une de l’autre. Elles se comprennent mutuellement et ne peuvent vivre l’une sans l’autre. Dans ce cas, est-ce que leur forte amitié ne pourrait pas être considéré comme une sorte d’amour innocent et pure ?

Pour conclure, je dirais tout simplement que j’ai bien apprécié ce tome. J’attends avec impatience le dénouement de l’histoire. Est-ce qu’Alice partira pour le Japon afin de vivre son idylle avec Hanako ? Ou choisira-t-elle de vivre avec Edward tout en cachant celle qu’elle est vraiment ?
Le manga Goodbye my Rose Garden nous présente avec brio la vie à l’époque victorienne entre deux femmes où l’amour est dit interdit…

Articles précédentsLove Baka
Articles suivantsNouveauté manga 2021 — #1
Créatrice du Moonyko. Je suis une passionnée du Japon autant par sa culture traditionnelle que par sa Pop culture. J'ai pour but de vous faire découvrir mes lectures et visionnages au travers de ce blog. Mais il n'y a pas que le Japon qui me passionne, l'infographie et le codage sont aussi au cœur de mes centres d’intérêts. Rem, Katou Megumi sont mes waifu favorites mais j'en ai plein d'autres...

Répondre

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom ici