Goodbye My Rose Garden T.1

0
98
critique manga du premier tome de goodbye my rose garden seinen

Goodbye My Rose Garden, nouveau seinen manga des éditions Komikku est un titre coup de cœur. Aussitôt annoncé que j’ai eu cet espèce de coup de foudre. Le manga entre les mains, je n’ai pu que le dévorer d’une seule traite tellement j’avais hâte de découvrir son contenu. Et je ne suis pas déçue du voyage. Le seinen se lit très facilement et la beauté des dessins ne fait qu’accentuer notre plaisir de lecture.

Goodbye my Rose Garden est un titre unique avec une époque où les mœurs et l’éthique sont très importantes afin de faire partie de la société.

Quand la passion et les convenances se chevauchent

Goodbye my Rose Garden ce seinen manga des éditions Komikku est vraiment un titre intéressant. Le mangaka nous propose une œuvre qui nous marque lors de la fin de notre lecture. Tout d’abord, la force de son récit et de ses personnages contribuent au fait que l’histoire nous touche et nous fait forte impression. Goodbye my Rose Garden est un seinen où la question de la passion se pose. Il existe différent type de passion : amoureuse, amical ou même d’un hobby. Le manga traitent ces diverses passions. La seule différence est que les convenances de l’aristocratie se mêlent de la vie sentimentale de nos héroïnes. Les jeunes femmes de l’aristocratie anglaise sont réglées comme des horloges dès leur tendre enfance. Elles se courent pas en robe, elles sourient, elles sont polies et elles sont instruites.

Pour la passion que nous montre ce seinen est aussi belle et douce qu’une rose mais qu’elle est aussi piquante et dangereuse que ses épines qui la protège lorsqu’on y pose les doigts.

Les messages que prônent le manga

Pour Alice, suit à la lettre les convenances. Elle est connue pour sa beauté que pour sa conduite parfaite. Pourtant, elle est bien la seule à prendre conscience que les vertus et mœurs de l’aristocratie anglaise la bride. Elle se sent prise au piège sans rien pouvoir y faire.
Goodbye My Rose Garden met en avant le fait qu’il faut s’accepter soi même, qu’il faut s’aimer malgré notre différence aux autres. Le manga nous présente aussi le fait que la différence fait peur à la société, qu’être différent n’est pas normal et que par conséquent, nous sommes rejeté. Mais elle met aussi en avant le fait qu’une oreille sera là pour écouter les cœurs brisés. Une douce lumière viendra adoucir les cœurs tristes quoi qu’il arrive et qu’il faut savoir tendre la main et recevoir de l’aide.

Les personnages

Hanako, jeune japonaise ayant traversée de nombreux pays pour rejoindre l’Angleterre est une jeune femme très lumineuse. Elle rayonne tel un soleil de midi. Hanako est généreuse et gentille, elle est proche de sa maîtresse Alice dont elle devient une bonne amie. Contrairement à la culture anglaise, la culture japonaise de Hanako est très libre. La proximité qu’elle peut entretenir avec Alice n’est pas un soucis pour elle même si son amie de l’entend pas de cette oreille… Hanako est avant tout passionnée par la lecture, elle aime lire et voyager durant ses lectures.
Ce que j’apprécie énormément chez cette protagoniste, c’est qu’Hanako est pleine de vie, énergique en plus d’être souriante. Elle se soucie toujours des autres avant elle-même. Hanako prête également une oreille attentive à son amie Alice, elle lui ouvre son cœur pour qu’ainsi elle aussi fasse de même.

Alice, bien que souriante, intelligente, courtoise et polie, porte ce masque de la parfaite anglaise de l’aristocratie. Cependant, porter ce masque parfaite dame fatigue énormément Alice qui semble cacher un lourd secret. De plus, ce secret que tente de cacher notre chère Alice pourrait lui couter la vie, à elle et sa famille. Par égard pour eux, elle ment et cache ses sentiments. Alice veut protéger sa famille des mœurs et vertus bien trop sévères.
J’admire cette protagoniste car elle porte un énorme poids sur ces épaules et même si elle a des moments de faiblesses, elle se bat. Alice est une jeune femme admirable au sourire pétillant.

Les dessins

La beauté des dessins est incroyable, elle procure un plaisir visuel indescriptible. Les traits dégagent une élégance inégalée couplet d’une finesse et d’un sens du détail sublime. Les dessins nous plongent davantage dans l’histoire, elles nous inspirent. On ressent la passion et les divers émotions qui entour ce manga. On comprend quels émotions traverses nos différents personnages en un claquement de doigts. Je suis tout simplement submergée par tant de sublime. Les dessins sont comme l’histoire, d’une beauté venimeuse…

Pour conclure, Goodbye my Rose Garden est mon seinen coup de foudre. Je ne peux que vous recommander cette excellente série. Les personnages sont tellement attachants sans compter l’histoire et ses différents messages.
J’ai hâte de découvrir la suite du récit. Goodbye my Rose Garden est un manga seinen en seulement trois tomes, je suis donc curieuse de connaître le dénouement de cette histoire. Hanako parviendra t-elle à tuer Alice ? Alice arrivera t-elle à faire face à ses sentiments ?

Articles précédentsMobile Suit Gundam Iron Blooded Orphans
Articles suivantsTombée du ciel T.1&2
Créatrice du Moonyko. Je suis une passionnée du Japon autant par sa culture traditionnelle que par sa Pop culture. J'ai pour but de vous faire découvrir mes lectures et visionnages au travers de ce blog. Mais il n'y a pas que le Japon qui me passionne, l'infographie et le codage sont aussi au cœur de mes centres d’intérêts. Rem, Katou Megumi sont mes waifu favorites mais j'en ai plein d'autres...

Répondre

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom ici