Frankenstein Family T.2

0
210

Le tome 2 de Frankenstein Family en main, je peux vous assurer que ce tome est génial. J’avais absolument hâte de retrouver nos héros et de savoir quelle tournure prendrait l’histoire. Je dois vous avouer que je ne suis pas déçue. Je pourrais même dire que j’ai été agréablement surprise de la suite des événements.
Sinon, pour ceux qui aurait loupé l’information, sachez que pour ce tome, et comme pour le premier tome, il y a une jaquette collector !

L’histoire

Encore une fois, j’ai adoré. Je préfére davantage le manga à l’animé.
L’histoire est toujours aussi prenante et captivante. On avance parfaitement bien dans l’intrigue et d’ailleurs, une nouvelle apparaît. Cette fois, elle concerne Tung, le tuteur des enfants et le propriétaire de l’appartement. Il mentionne un certain A-yong, on ne sait pas qui il est ni d’où il vient… Et pourtant, il aurait, paraît-il, un lien avec ces enfants ? Très étrange…

Dans ce tome, des questions se posent autour de l’intrigue, notamment : comment vivre en société avec une famille dont les gênes sont modifiés ? Peuvent-ils être acceptés ? Doivent-ils s’adapter à la société ? Ou encore, à qui faire confiance ?
Ces questions sont importantes et intéressantes pour l’intrigue au sens où on peut se demander si la société peut accepter des êtres humains différents d’eux. Ces questions étaient déjà présentes dans le premier tome mais elles contenait des réponses négatives. Maintenant, il n’y a plus aucune réponse puisque le héro ne sait plus…

Par ailleirs, c’est une thématique actuelle et intéressante pour un manga. Même si ce n’est pas exactement le même contexte puisque nous sommes plus centrée, du moins la société sur les maladies et les différences physiques.
Selon moi, la réflexion que pousse l’auteur autour du manga retient notre attention, c’est donc avec hâte que j’attends de connaître la réponse de l’auteur sur ce sujet. Et je suis impatience de savoir comment elle va nous amener à sa conclusion.

Les personnages

Il y a pas de réelle évolution chez les personnages, toutefois, on apprend un peu plus à les connaître.

Propriétaire et tuteur à la fois…

Dans ce tome, nous faisons davantage la connaissance de Monsieur Tung, le propriétaire et le tuteur des enfants. Tung est un jeune homme assez maladroit qui pense beaucoup trop pour Tracy. Bien qu’il soit gentil et bienveillant auprès des enfants dont il s’occupe, il est aussi très investi. Mais il semblerait qu’il nous cache quelque chose. On le voit souvent évoquer deux personnes lorsqu’il pense et c’est assez perturbant étant donné que nous savons pas qui ils sont…

Les enfants…

Tracy est toujours aussi distante que dans le premier tome, elle ne parle pas au proprio, ni même en général. Pourtant, on sent comme une sorte de détresse chez elle. J’ai l’impression qu’elle cherche quelqu’un de confiance pour qu’elle puisse abandonner sa méfiance pour se reposer. Elle semble chercher quelqu’un qui puisse veiller sur sa famille.
On voit bien que des cinq enfants, c’est Tracy qui se fait le plus de mourrons pour les autres vu qu’elle peut lire dans les pensées.
Mise à part ceci, Tracy est une jeune fille adorable mais qui retient se qu’elle ressent.

Denis, le génie de la fratrie est curieux et à soif de connaissance. Il veut comprendre les choses que la vie lui offre que cela soit scientifique, logique ou bien même du domaine de l’amour…
Denis est un garçon souriant, prêt à tout pour sa famille. Mais on voit bien dans ce tome que c’est un enfant et en tant que tel, il ne peut pas accéder à tout se dont il a besoin. Il est aussi naïf que les autres de son âge et mise à part les connaissances intellectuelles, il ne sait rien d’autres. Aussi, tout comme sa sœur, il cherche quelqu’un à qui il peut se confier lui et mais aussi sa famille.

En ce qui concerne les deux jumelles Ashlee et Alsace, on n’apprend rien de nouveau sur elles. On voit bien qu’elles sont toujours inséparables et qu’elles ont besoin de l’une comme de l’autre. Elles mettent aussi beaucoup d’elles mêmes pour aider leur jeune frère.

Les dessins

La mangaka a parfaitement réussi à nous faire parvenir les sentiments des protagonistes. On arrive sans aucune difficulté à comprendre leurs émotions et leurs sentiments. Mais on comprend également lorsque les situations sont tendues, étouffantes ou bien même décontractées.
Les dessins en eux même, sont toujours aussi sympas à regarder, ils sont plutôt simple certes, mais ils restent très beaux.

Pour conclure, je peux dire et vous affirmer que j’adore ce titre avec ce deuxième tome. J’attends le tome 3 avec impatience parce qu’il est sûr que nous en aurons un, vu comment s’est terminé celui-ci… En plus, de cela, l’intrigue n’a pas encore été terminé donc, haut les cœur, la suite nous attend probablement pour 2020…

Articles précédentsOrange T.1
Articles suivantsFlare Zero T.1
Créatrice du Moonyko. Je suis une passionnée du Japon autant par sa culture traditionnelle que par sa Pop culture. J'ai pour but de vous faire découvrir mes lectures et visionnages au travers de ce blog. Mais il n'y a pas que le Japon qui me passionne, l'infographie et le codage sont aussi au cœur de mes centres d’intérêts. Rem, Katou Megumi sont mes waifu favorites mais j'en ai plein d'autres...

Répondre

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom ici