Fairy Tail Dragon Cry est le deuxième film de cette licence , le premier étant La princesse du Phoenix. Malheureusement selon moi, il n’arrive pas à la cheville de ce deuxième film car comme l’a si bien dit l’auteur Hiro Mashima, Fairy Tail Dragon Cry est juste époustouflant  !! Pour ma part, ce film m’a bien plu et il était agréable à regarder.

L’histoire

Dans l’ensemble global, c’est un excellent scénario. Rien à dire sur le choix des personnages ni même de l’intrigue. Par contre, des choix scénaristiques quelques peu rapides on était fait et aurait dû être évité.
On commence le début, les dix premières minutes avec Natsu. Les actions s’enchaînent avec un groupe de malfaiteur dont on ne connaît ni le but ni l’origine. On comprend que se sont les futurs adversaires de nos héros.
Ensuite, nous avons l’intrigue qui se construit sous la forme d’une histoire, une sorte de mythe.

Nos héros ont donc une quête assez difficile, on le voit. Elle est à la fois intense, intéressante mais surtout prenante. Même si, à mon goût, les combats n’ont pas durée bien longtemps, ce qui est assez dommage en soi. Le combat que je trouvais le plus important se situait à la fin et il n’a duré à peine moins de cinq petites minutes. Mais généralement les combats m’ont laissés sur ma faim. Ils n’ont pas été assez exploités et pourtant les techniques des personnages étaient extrêmement badass.

Tout s’enchaîne à une vitesse que forcement on en perd pas une miette même s’il y a de nombreuses ellipses. De plus, il y a des personnages, membre de Fairy tail dont on ne sait absolument pas ce qu’ils font dans le royaume de Stella, c’est un mystère. On ne connait ni leur but ni le pourquoi du comment. Pourtant, ils font quelques apparitions dans le film. Apparitions constitués principalement de gags et d’après moi le personnage très secondaire qui contribue le plus et Juvia. On pourrait se demander si elle n’a pas un radar sur elle !! 

Les personnages

Pour ce qui sont des personnages, nous avons un jeu autour de la phrase « A quoi je ressemble?  » question de Natsu posait à Lucy qui lui répond « Comme / A Natsu c’est évident ». On retrouve deux fois la question, au début et à la fin ce qui montre qu’il y a une réelle question autour du être soi et du qui suis-je.
Pour ma part, je trouve les personnages toujours autant attachant. Ils sont égaux à eux même mais je les trouve plus « doux, calme » ou peut-être plus mature que par rapport à la série en elle-même. Bien sur, il y a quelques gags cela va de soi pour ne pas être uniquement dans un film très sérieux !

Ils sont en plus, ultra badass. Bien plus que dans la série encore une fois, ils ont de nouvelles techniques. Les pouvoirs de Lucy par exemple sont bien plus poussés et sont démontrés dans le film donc on ne peut pas dire qu’elle est inutile.
Pour ma part, j’ai beaucoup apprécié le passage où elle dansait. Tous les personnages sans exceptions ont des pouvoirs développés et surprenants. Ceux qui m’ont le plus surpris sont : Natsu, Lucy, Carla et Gray. Mais pour moi, il y a un point négatif dont il faut absolument parler et souligner. Les transformations de Lucy et Carla donne l’impression d’être celle des shojos magicals girls. Certes, c’est mignon mais inutile mise à part à faire perdre du temps.

Les graphismes

Concernant les graphismes, je trouve que le mangaka s’est encore amélioré. Je dirais même qu’il s’est surpassé !! Bien sûr, l’auteur aime les personnages féminins avec de belles formes et on peut voir que Erza et Lucy ont non seulement prit des hanches mais aussi une bonne grosse taille de bonnet !! Après je trouve pas cela dérangeant dans le sens où ce n’est pas vulgaire. D’autant plus, que je préfère les dessins du film à ceux de la série, on peut donc en déduire que les graphisme des personnages pour la nouvelle saison vont nous séduire encore plus que les précédents !

Pour conclure, je vous conseille d’avoir fini le manga pour regarder le film. Enfin après ce n’est pas une nécessité, c’est juste pour éviter tout spoil. Ce n’est pas un coup de cœur non plus, il est sympas à voir mais seulement une fois. Après, c’est peut-être parce que je ne suis pas une grande fan de la licence que je ne peux pas regarder et apprécier vraiment Fairy Tail comme beaucoup l’aime.

Articles précédentsKakuriyo No Yadomeshi
Articles suivantsMy teacher, My love T.1
Créatrice du Moonyko. Je suis une passionnée du Japon autant par sa culture traditionnelle que par sa Pop culture. J'ai pour but de vous faire découvrir mes lectures et visionnages au travers de ce blog. Mais il n'y a pas que le Japon qui me passionne, l'infographie et le codage sont aussi au cœur de mes centres d’intérêts. Rem, Katou Megumi sont mes waifu favorites mais j'en ai plein d'autres...

Répondre

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom ici