Dragon Metropolis T.1

2
126
la couverture

Dragon Metropolis, nouveau titre des éditions Chatto-Chatto. Un shonen qui sort une nouvelle fois du lot dans leur catalogue. Les mangas de chez Chatto-Chatto sont vraiment unique et celui-ci ne déroge pas à la règle.
Je dois vous avouer que j’ai été plutôt intrigué par ce nouveau shonen. Déjà par sa couverture assez mystérieuse… Mais aussi par le synopsis qu’on nous avait fourni.

Dragon Métropolis c’est le genre de manga dont le titre ne nous évoquera rien tant que l’on ne l’aura pas lu. Le sens de Dragon Métropolis prend vraiment sens une fois qu’on a lu le premier tome du manga et encore, c’est même pas sûre.

Dragon Metropolis

Pour commencer, l’histoire se lit plutôt facilement. On entre rapidement dans le vif du sujet. Nous n’avons pas le temps de dire ouf que déjà, dès la première page, tout commence. Dragon Metropolis contient beaucoup de texte car nous avons une multitude et différentes informations à apprendre.
Tout d’abord, on entre dans l’histoire en apprenant des informations sur ce que l’on pourrait appeler en premier le début d’une intrigue. Ensuite nous apprenons à connaître le personnage principal, mais cela arrive à peu près vers la fin du premier chapitre ou de l’introduction. En vient après tout cela, une courte et seconde intrigue dans la ville où il vit. Et enfin, se développer la véritable intrigue grâce aux différentes informations que nous avons eu et aux différentes actions que le héro à mener.

Dragon Metropolis, c’est le genre de shonen très sérieux où l’auteur place habillement des scènes comiques pour nous faire redescendre la pression. J’ai d’ailleurs bien apprécié ces petits moments.

A la recherche d’un quelque chose…

Ce que j’ai particulièrement aimé dans l’histoire de Dragon Metropolis, c’est la quête d’identité pour le héro Long Zhengyi qui est amnésique. Mais il y a aussi une sorte de quête de justice. Il veut protéger ceux qui en ont besoin, les plus faibles. Alors certes, c’est classique comme ça mais pour le moment, je ne trouve pas que l’histoire ressemble à une autre.
On a beaucoup d’informations certes, le récit de Dragon Métropolis prend place doucement mais surement. J’attends avec impatience de connaître les différentes intrigues de ce manga.

Les personnages

Actuellement, dans ce premier tome, même si nous avons pu voir divers protagonistes, ils étaient pas particulièrement importants, du moins certains.
De tous les protagonistes que nous avons pu rencontrer au cours de l’histoire, je vais vous parler de seulement deux d’entre eux. Je ne peux malheureusement pas vous parler du troisième personnage étant donné que nous ne la rencontrons qu’à la fin du premier tome de Dragon Metropolis. Et aussi, je ne me suis pas particulièrement attachée un protagoniste pour le moment.

Le défenseur de la justice

Pour commencer, Long Zhengyi, le personnage principal de Dragon Métropolis est comme j’ai pu vous le dire plus haut, amnésique. Mais malgré son amnésie, son âme semble être restée la même que celui-ci qu’il était autrefois c’est-à-dire : altruiste. A quelques détails près parce que nous ne l’avons pas connu avant cela. Mais, nous pouvons ajouter que Long Zhengyi prend un nouveau départ comme s’il était un nouveau né à l’âge adulte.

En mettant cela de côté, Long Zhengyi est également un jeune homme plutôt généreux. Il apporte son aide et ne s’en plain jamais. Il sait comment réagir en cas que soucis, c’est le genre de personne sur qui l’on peut compter. Long Zhengyi n’agit pas non plus sans réfléchir, je ne dirais pas qu’il est très observateur, néanmoins, il réfléchit beaucoup et très rapidement. Il sait où regarder et comment regarder. Par ailleurs, bien qu’il soit un idiot et qu’il soit très humble, il sait aussi être sérieux.
Je tiens à ajouter quelque chose, ce n’est peut-être pas grand chose, mais Long Zhengyi a le regard ambitieux. On sent qu’il veut accomplir quelque chose.
Toutefois, je me pose beaucoup de questions sur Long Zhengyi. Qui est-il, pourquoi avoir fait ce qu’il a fait ? Bien qu’on apprend certaines de ces motivations dans ce tome, je suis sur qu’il y a autre chose.

Une serveuse nonchalante

En ce qui concerne You, c’est la deuxième protagoniste secondaire selon moi. You a le regard nonchalant, nous avons l’impression que quoi qu’elle fasse, cela la lasse. You est une jeune fille dévouée à sa patronne, elle est ce que l’on pourrait caractériser être une bosseuse. Souriante, gentille et bavarde avec les clients et tout l’inverse avec Long Zhengyi, You est une jeune femme de caractère. Elle reste tout de même serviable lorsqu’elle ne travaille pas.
Nous ne savons pas grand chose d’elle mise à part qu’elle a vécu bien plus longtemps que le héro et qu’elle est possède un attribut assez particulier qu’elle cache.

Les dessins

J’aime beaucoup les dessins. Au départ, quand j’ai feuilleté le manga, j’ai trouvé que You ressemblait trait pour trait à Long Zhengyi. Je pensais même que c’était lui mais en travestit. Seulement, ce n’était pas le cas… Ils se ressemblent mais ça s’arrête là. J’ai pu remarquer aussi et peut-être qu’il n’y a et n’y aura que moi qui pensera cela mais les expressions nous sont transmises par les yeux des protagonistes et non par le visage entier.
Les dessins sont aussi bien détaillés, précis et propre. Les traits du manga sont vraiment bien travaillés.

Pour conclure, je ne dirais pas que Dragon Metropolis est mon shonen coup de cœur. Toutefois, il s’agit là d’un manga que j’ai bien apprécié et dont je suis curieuse de découvrir la suite. D’autant plus que la série se termine en cinq tomes, je me demande bien ce qu’il va se passer. Mais je m’interroge également sur comment tout cela va se terminer et s’il y a une possibilité que le héro retrouve la mémoire. Beaucoup de questions sans réponses pour le moment. J’ai hâte de connaître la suite et surtout de vous en parler davantage.

Articles précédentsInterview : Hannzhel
Articles suivantsBlue Flag T.2
Créatrice du Moonyko. Je suis une passionnée du Japon autant par sa culture traditionnelle que par sa Pop culture. J'ai pour but de vous faire découvrir mes lectures et visionnages au travers de ce blog. Mais il n'y a pas que le Japon qui me passionne, l'infographie et le codage sont aussi au cœur de mes centres d’intérêts. Rem, Katou Megumi sont mes waifu favorites mais j'en ai plein d'autres...

2 Commentaires

  1. C’est super intéressent que le héro soit amnésique je trouve. Bon par contre j’ai pas beaucoup compris l’histoire avec ton paragraphe de trois lignes -_-. J’aime bien les dessins UwU

    • je suis complètement d’accord, on apprend tout en même que lui.
      L’histoire, c’est plus l’intrigue, je vais changer ça 😉 Merci à toi !

Répondre

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom ici