Accueil Mangas Deep Scar T.3

Deep Scar T.3

1

Nous voilà avec l’avant dernier tome du shojo manga Deep Scar. Je dois vous l’avouer, je suis assez triste de savoir que la série se termine bientôt… Ce shojo manga Deep Scar fait partie de mes favoris. Et avoir lu ce troisième tome me fait vraiment prendre conscience que nous arrivons à son terme…
Je suis à la fois impatiente de tout découvrir mais un étrange sentiment m’habite. Je ne veux pas que l’histoire se termine.

Une jeune femme prisonnière

Les pièces du puzzle commencent à s’emboîter. Tout prend son sens dès à présent même si un mystère perdure encore : quel accident est arrivé à Sofia.

On aperçoit également de nombreux flash-back sur le passé de Sofia. Et il n’y a pas de doutes, Sofia est une jeune femme tourmentée par un mal inconnu. Nous sentons que nous touchons presque quelque chose d’important, un fil sensible. Et pourtant, on a beau tiré dessus depuis le premier tome, ce fil contenant la superbe révélation se fait désirer.

On connaît maintenant la raison de la rencontre entre Sofia et Lorenzo. Pourquoi, ils sont obsédés par l’un et l’autre. On a également appris le passé de Sofia. On sait quelle adolescente elle était mais on comprend aussi mieux le comportement de ses parents. Je peux dès maintenant le dire et l’affirmer avec tristesse. Les parents de Sofia sont toxiques. Ils emprisonnent mentalement leur fille et lui fait subir une sorte de chantage affectif mais aussi de conscience. Ils lui font croire que toutes les décisions qu’elle prend sont mauvaises et qu’elle doit revenir dans le cocon familial pour « aller mieux ». Sofia doit obéir à ses parents. Elle doit être la gentille fille parfaite guidée par les « bonnes » paroles de ses parents. Et je n’espère qu’une chose, que Sofia prend conscience du mal que ses parents lui infligent, qu’elle s’affirme et leur fasse comprendre à leur tour leur comportement.

Des sentiments confus…

Dans ce troisième tome, les sentiments des personnages sont confus. Ils sont tous perdus. Parents comme jeunes adultes.
Tous les personnages de l’histoire liées à Sofia réagissent de façon différentes quant à son rapprochement vers Lorenzo mais aussi à l’éveil de ses souvenirs enfouis. Deux groupent se forment autour de Sofia : ceux qu’ils veulent rétablir la vérité et ceux qui désire enfermer le passer et ne plus en parler. Delà, divers sentiments s’animent : la peur, l’inquiétude, la trahison et l’envie. Ils ressentent tous l’un ou plusieurs de ces sentiments. Et c’est ces sentiments qui nous guident tout au long du manga et qui nous émue.
Pour ma part, je pense qu’un petit film d’animation ne serait pas de trop. Les sentiments des différents protagonistes seraient d’avantages amplifiés ce qui permettraient de bien plus nous impacter.

Pour conclure, je suis impatiente de découvrir la suite et le dernier tome de Deep Scar. Ce shojo si unique avec ses dessins si sublimes me transportant inlassablement dans un monde qui me fait frémir de bonheur ! Les personnages sont si attachants. Je trouvais au départ certains d’entre eux détestables mais qui sont en réalité des personnages que j’apprécie maintenant.

Articles précédentsDeep Scar T.2
Articles suivantsThe Ancient Magus Bride Psaume 108 – Le bleu du Magicien
Créatrice du Moonyko. Je suis une passionnée du Japon autant par sa culture traditionnelle que par sa Pop culture. J'ai pour but de vous faire découvrir mes lectures et visionnages au travers de ce blog. Mais il n'y a pas que le Japon qui me passionne, l'infographie et le codage sont aussi au cœur de mes centres d’intérêts. Rem, Katou Megumi sont mes waifu favorites mais j'en ai plein d'autres...

1 Commentaire

Répondre

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom ici

Exit mobile version