Darling in the Franxx animé sorti lors l’hiver 2017-2018 a eu sa période de popularité. Pourtant, cette série a tout pour plaire. Pour ceux qui pense que c’est la première fois qu’ils découvrent ce style de dessins, sachez que certains d’entre vous y on était confronté. On connaît l’auteur Kentaro Yabuki en France avec To Love mais aussi Black Cat ! Mais l’heure n’est pas à sa biographie.
Pour ma part, honnêtement, ce genre d’animé est le genre que je n’apprécie pas pourtant à ma plus grande surprise, j’ai été capté par ce dernier. 

L’histoire

Je n’ai pas aperçu de failles quelconques, ni même d’incohérence. Le scénario est assez original après est-ce parce que je ne regarde pas d’animés avec des « unités mobiles » ou appelé aussi : robot, mecha. A vrai dire, ce genre d’animé ne m’attire pas particulière pourtant celui-là à ma grande surprise possède un petit quelque chose qui fait que nous sommes forcement attiré par lui.

Les informations arrivent assez vite selon les épisodes. Au départ, je m’étais dis « ah encore un animé bâclé où les personnages seront des fantômes…  » mais c’était faux ! Au contraire, nous avons des épisodes d’introductions. Je les appelle ainsi car c’est dans ces quelques épisodes qu’il se passe les événements les plus importants et qui influencerons la suite. Vient ensuite les choses sérieuses. Après les épisodes d’introductions, l’animés se révèle véritablement !

Les personnalités des personnages qui s’affirmaient déjà devient plus fortes et chaque épisodes sont dédiés à un point de vue d’un couple de personnage. Mais la voix narrative sera un seul personnage de ce couple. J’ai beaucoup aimé de concept. Nous apprenons non seulement à mieux connaître les personnages mais en plus, nous apprenons des informations capitales sur la suite !

Les personnages

Je les trouve assez emblématique pour chacun. Ils ont tous une vrai personnalité et aucun n’est laissé sur le côté. Par ailleurs, je ne saurais vous dire si cela est bien ou non. Je pense même que cela est fait exprès. Les flash-back sur le passé respectif des personnages apparaissent bien plus tard dans la série. Cela créait un certain mystère sur eux qui les rend d’autant plus attrayant.

La solidarité à également une place très forte entre nos différents protagonistes. Ils sont tous liés par le même destin et parfois leur sentiment amoureux. De plus, il règne une très forte rivalité (saine néanmoins) au sein de ce groupe. Pour continuer sur les personnalités de nos protagonistes, ils sont tous atypiques et uniques en leur genre. Leur variété de personnalité les complètes afin qu’ils ne puissent former qu’un tous ensemble. On s’attache à certains mais pas à d’autres.

Les graphismes

Le chara-design des protagonistes sont si beau. Si simple. Leur apparence correspond parfaitement à leur personnalité. J’ai même établi un ordre préférentiel chez les filles en première, c’est Zero Two et en deuxième Ichigo. Chez les garçons, en premier Hiro et Goro en deuxième. Ce sont vraiment mes préférés concernant les graphismes. Mais ce n’est pas cela qui a attiré mon œil mais plutôt les robots. Je trouve les robots assez classe et cool avec leurs apparences !

Pour conclure, je peux dire que cet animé mérite tout son succès. J’espère d’ailleurs que ceux qui ne le connaissent pas, le regarderont. Et j’espère également le voir prochainement en manga. Peut-être Kazé manga ou Pika.

Répondre

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom ici