Carciphona T.4

0
62

Le tome 4 de Carciphona, le voilà enfin. Après un troisième tome contenant beaucoup d’actions ainsi que de nombreuses révélations, celui-ci n’est pas en reste. Combats et révélations sont au rendez-vous ici aussi. Et comme toujours notre auteure adorée, a su répondre à certaines de nos questions. Comme elle a aussi ajouté de nouvelles interrogations à notre panel. C’est à se demander si elle n’aime pas se jouer de nous !

L’histoire 

Nous entrons dans le récit avec le passé du clan de Meron, les thérianthropes. Les quelques pages couleurs qui nous sont proposés, nous explique de qui les thérianthropes sont-ils les descendants.

Cela nous permet de bien nous remettre dans le bain après plusieurs mois entre ce tome et le troisième. Cela fait donc une excellente transition en douceur. Ce quatrième tome de Carciphona fait avancer les choses correctement.
Par ailleurs, on apprend qui est le commanditaire de l’assassinat de Veloce. Ce que je pensais qu’on apprendrait plus tard. Par ailleurs, je suis assez surprise par l’apparence de cette commanditaire. Elle ressemble à une gamine de 14 ans fragile sur les bords. Je m’attendais à une femme ou un homme d’âge mûr avec un caractère égoïste et le regard mauvais. Bref, l’antagoniste sombre type des shonen. Et là, je suis assez surprise par le choix de l’auteure. Mais pourquoi pas, cela peut-être intéressant à suivre surtout niveau contrainte étant donné que j’ai l’impression que Blackbird fait plus du baby-sitting que de l’assassinat… 

 Pour ce qui est du côté sombre du manga, il est toujours présent, je dirais même qu’il est bien plus fort dans le tome. Bien entendu, on a le droit à de petits sketch de temps à autre qui sont assez drôles. Cela permet de ne pas trop plomber le manga. Ainsi, la lecture est dès plus agréable.  

chattochatto/shilin huang

Les personnages 

Les principaux 

Comme dans les tomes précédents, nous avons en personnages principaux Meron, Veloce et Blackbird. Les autres sont moins mis en avant. Ils ne sont présents que pour assister et faire avancer l’histoire.
Bien entendu, un nouvel arrivant est de parti, il s’agit de la commanditaire de l’assassinat de Veloce. Nous ne savons pour le moment que très peu sur cet antagoniste. Nous apprenons partiellement ce qui motive cette dernière à vouloir tuer Veloce.
Toutefois, est-ce là, la seule raison ? Je doute puisqu’elle ne donne pas d’explication clair, c’est confus. 

Parlons de Blackbird maintenant. Je ne sais plus quoi penser d’elle. Un coup elle est méchante, puis gentille et ainsi de suite… Je ne sais plus dans quel camp elle loge. Du coup, me vient la question suivante : ne voulait-elle pas se rapprocher de Veloce en devenant son “assassin personnel” ? Je pense fortement. Blackbird nous cache plusieurs choses.
Tout d’abord sa réelle identité, elle ne peut pas réellement s’appeler Blackbird quand même… Qui est-elle ? Pourquoi être assassin ? Pour l’amusement ? Je doute encore ou peut-être au début ? Et enfin, pourquoi s’être approchait de Veloce ? Et qu’elles sont ses véritables intentions ? Bien trop de mystères en un seul personnage…

Pour en venir à Meron, je l’apprécie beaucoup cette petite. Malheureusement, la perte de ses proches qui était inévitable, est assez triste. Honnêtement, j’ai hâte d’en apprendre un peu plus sur sa personnalité profonde. Elle est le genre de protagoniste agréable et qui donne le sourire aux lecteurs. Un vrai petit rayon de soleil ! En plus, avec sa beauté à nous couper le souple, elle a tout pour plaire !
C’est donc avec impatience que j’attends de revoir Meron sur le devant de la scène dans le prochain tome.

Veloce… Je crois bien qu’elle n’a jamais autant été autant perdu et confuse que dans ce tome. Veloce ne sait plus si elle doit faire confiance ou non à Blackbird. Elle ne comprend pas les motivations de sa soit disant assassin. Pourtant, ce n’est pas faute d’essayer de comprendre… Elle lui pose des questions mais elle n’a pas de réponses qui puisse la satisfaire.
Dans ce tome, Veloce semble bien plus distante et froide surement à cause de tout ce qui se passe avec Blackbird.

Les secondaires

Il n’y a pas grand chose à dire sur eux. On apprend le passé du Seigneur Sangyun Rae et la formation en magie qu’il a suivit plus jeune. On comprend donc pourquoi il protège et s’occupe de Veloce.
Dans ce tome, comme dans le précédent, il est joyeux et souriant. Mais on le voit aussi sérieux et à l’œuvre dans un combat, mettant en avant sa puissance. D’ailleurs, j’aime beaucoup ce personnage et son humour.
En ce qui concerne les autres personnages, rien n’a évolué ou changé. On ne les a pas particulièrement vu où ils n’ont pas été particulièrement mis en avant. 

chattochatto/shilin huang

Les dessins

En tant que bonne et honorable personne, je me dois de vous parler de la couverture. Oui, il faut que nous en parlions pour la simple et bonne raison que c’est la plus belle de toutes à l’heure actuelle de la série.
Comme à notre habitude, Veloce est sur le devant de la couverture avec son pendentif et son superbe regard. Son regard nous renvoyant sa détermination en pleine figure.
En fond, nous avons Blackbird et son bracelet. Elle est nettement moins voyante que Veloce, elle attire moins l’œil.
Et en ce qui concerne le reste des dessins, eh bien je n’ai rien d’autre à ajouter mise à part le fait qu’ils sont magnifiques et que notre petite Shilin Huang s’est améliorée. Nous pouvons donc lui faire une révérence devant son travail qui force l’admiration.

Pour conclure, je dirais que ce quatrième tome est une nouvelle surprise. L’auteure réussit à renouveler la surprise. Elle ne nous lasse jamais et nous n’en avons jamais assez. On rit, on a le cœur déchiré, on est triste, on est heureux, bref, la mangaka réussit à nous faire ressentir diverses émotions par le biais de son manga.
Ce tome est une nouvelle et agréable bonne surprise, j’ai hâte d’avoir entre les mains et de lire le tome cinq. J’attends avec impatience les retournements de situations et de nouvelles révélations. Mais surtout, je veux savoir le passé de Blackbird et les antécédents de la famille Visrin.

Previous articleA Silent Voice (série complète)
Next articleBloodline Symphony T.1
Co-créatrice du Moonyko. Je suis une passionnée du Japon autant par sa culture traditionnelle que par sa Pop culture. J'ai pour but de vous faire découvrir mes lectures et visionnages au travers de ce blog. Mais il n'y a pas que le Japon qui me passionne, l'infographie et le codage sont aussi au cœur de mes centres d’intérêts. De ce fait, un projet aura lieu en rapport avec tout cela alors n'hésitez à aller sur notre Tipeee pour soit en savoir plus, soit pour donner une petite contribution pour nous soutenir.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here