Blue Flag T.2

0
100

Blue Flag, le titre phare des éditions Kurokawa est évidemment le manga que je soutiens le plus.
Le premier tome avait été un véritable coup de cœur. Il n’y a pas de taboue et c’est ce que j’ai le plus aimé. Les éditions Kurokawa ont publiés un shonen audacieux qui peut conquérir n’importe quel lecteur.

L’histoire

On retrouve de nouveaux nos protagonistes dans leur vie de lycéen. Je suis toujours autant emballée lorsque je découvre un nouveau tome de la série. J’apprécie vraiment l’histoire qui nous met réellement en confrontation à la vie d’un adolescent.

Peu de mangas sont autant dans le vrai que l’auteur peut l’être.
Ce deuxième tome traite de la fête du lycée ainsi que sa préparation, des examens de semestre et très rapidement de leur futur choix d’orientation pour la fac.
Il s’agit là, d’un tome nous contant vraiment la vie lycéenne avec ces hauts et ces bas. On assiste au premier émoi de chacun d’eux et de la difficulté d’éprouver des sentiments pour une personne du même sexe. Cette intrigue de l’amour pour le même sexe s’entame tout juste. Elle se pose en douceur avec des doutes et des questionnements sans réponses pour le moment.
On apprend ici beaucoup de choses qu’on ne pensait probablement pas apprendre avant quelques tomes. Et pourtant, l’avancement de l’histoire est tellement naturelle qu’on avance extrêmement bien.

J’ai l’impression qu’à la lecture de ce tome, je suis transportée dans un autre monde. Que j’incarne un(e) des protagonistes et c’est ce sentiment qui me plaît. On arrive à facilement comprendre les doutes auxquels ils font tous faces étant donné qu’on les a tous forcément déjà ressenti dans sa vie. Le mangaka a réussi à nous créer une œuvre qui rend ces personnages humains.

Un développement de groupe et personnel

Ils sont tous tellement attachants… On ne peut pas vraiment dire qu’ils ont évolués personnellement mais, en tant que groupe, il y a un changement notable. Ils se sont rapprochés et ils ont établis de vrai lien d’amitié. Malgré tout, leur amitié me semble devenir de plus en plus complexe de part les sentiments que chacun éprouvent.

Dans ce deuxième tome, Itachi Masumi a livré en quelque sorte ces doutes à Taichi et inversement. Il lui a confié sa plus grande peur. On peut dire qu’entre ces deux-là, un vrai lien s’établit alors que dans le premier tome, ils se considéraient comme des inconnus. Mais ce ne sont pas les seuls à se rapprocher. En effet, Taichi et Futaba Kuze deviennent plus proches. Même si leur amitié était au départ basé sur l’entraide, maintenant, un vrai lien s’est fondé entre eux. Le seul mit quelque peu à l’écart n’est autre que Touma. C’est lui qui rapproche les autres entre eux mais c’est aussi celui qui donne l’impression de se mettre en retrait afin de ne pas gêner…

Les dessins

Comme pour le premier tome, je les trouve sublime. Il s’en dégage un certain charme et une élégance. Certaines planches sont mêmes assez gracieuses selon moi. Les dessins sont vivants et transmettent vraiment des émotions. C’est l’un des points clés de Blue Flag. On rit comme on peut ressentir de la tristesse envers les protagonistes…

Pour conclure, Blue Flag est vraiment un coup de cœur pour moi. J’ai adoré lire ce deuxième tome. Il était entraînant et prometteur pour la suite. Je ne m’attendais pas à un titre aussi prenant et réaliste. Je vous conseille réellement ce shonen si palpitant.

Articles précédentsDragon Metropolis T.1
Articles suivantsFate/Stay Night : Unlimited Blade Works
Créatrice du Moonyko. Je suis une passionnée du Japon autant par sa culture traditionnelle que par sa Pop culture. J'ai pour but de vous faire découvrir mes lectures et visionnages au travers de ce blog. Mais il n'y a pas que le Japon qui me passionne, l'infographie et le codage sont aussi au cœur de mes centres d’intérêts. Rem, Katou Megumi sont mes waifu favorites mais j'en ai plein d'autres...

Répondre

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom ici