Blue Flag T.1

0
149

Blue Flag est un manga qui m’a tapé dans l’œil dès son annonce. Oui littéralement, j’en garde même des séquelles !
Non sans blague, je vous rassure, il y a plusieurs raisons qui font que ce soit ce manga et pas un autre qui a su me faire tomber amoureuse. Tout d’abord comme vous pouvez le voir, la couverture en dit long… Enfin peut-être ne le remarquez-vous pas parce que vous n’avez pas lu le manga… Toutefois, la couverture sans le vouloir nous présente déjà l’intrigue. Mais c’est aussi cette couverture avec son ambiance si particulière au allure de printemps, de renouveau qui a su me charmer. Surtout que j’ai ris, j’ai souris, j’ai eu les larmes aux yeux et puis j’ai encore ris et souris, bref, un cercle sans fin durant ma lecture…

L’histoire

Bien alors, l’histoire, elle est assez banale en soit.
On a un trio avec des personnalités bien différentes. Pourtant, c’est en se côtoyant chaque jours qu’ils finissent par bien s’entendre et tisser des liens d’amitié. Mais je ne vous apprends rien si je vous dis que la protagoniste Futaba Kuze, extrême timide, est amoureuse du beau et populaire Touma Mita. CLICHÉ !!! Oui, je vous lance une alerte au cliché. Pourquoi ? Alors déjà rien qu’avec ce que je vous ai dis c’est cliché. La fille est amoureuse du beau garçon populaire et elle demande de l’aide à l’ami d’enfance de ce dernier. Enfin, bref, l’histoire aurait dû s’arrêter là. Elle aurait dû être barbante et chiante à mourir sauf que nous avons un magnifique et magique retournement de situation. Je ne vous le dévoilerai pas mais en réalité, l’histoire n’est absolument pas un cliché. Je vous ai menti ! Elle aurait pu s’y prêter si on s’était arrêté à cette analyse. Cependant, le récit en lui même et bien plus profond. Nous avons ici le droit à un récit sur l’apprentissage de la vie et le passage à l’âge adulte avec les responsabilités et les choix à effectuer.

Nous avons des adolescents avec chacun leurs lots de problèmes. Certains manques de confiance eux. Certains sont des timides qui essaient de changer et d’affronter leur peur. Et d’autres, n’assumant pas leurs sentiments préfère fuir. Mais là ne sont pas les seuls problèmes que doivent gérer les protagonistes. En dehors de leurs problèmes personnels, ils ont aussi leurs lots de problèmes externes. Mais qu’est-ce que j’entends par-là ? Comme vous le savez, être un adolescent n’est pas une chose facile puisque les protagonistes doivent en plus faire face aux problèmes d’autrui en plus des siens. Et ne parlons pas des hormones et de la sexualités qui s’ajoutent à tout cela. Et c’est justement ça qui est intéressant et qui pimente le manga.
On assiste donc au final à une vie de lycéen banal avec des adolescents qui se prennent superbement la tête et qui nous ressemble énormément.

Les protagonistes…

Taichi un personnage intriguant…

Notre premier protagoniste, le héro, Taichi Ichinose est un garçon au physique banal. Il n’est pas spécialement beau pourtant, il dégage quelque chose de particulier… Je ne pourrais pas vous décrire
ce que je ressens avec des mots en regardant ce Taichi car je n’ai pas les mots. Mais, je n’irais pas non plus jusqu’à dire qu’il a du charme, ni qu’il a la classe mais il donne une certaine impression… Il dégage ce petit truc qui fait qu’on envie de le suivre du début jusqu’à la fin. Qu’on a envie d’en savoir plus sur lui et l’accompagner mais aussi d’être au près de lui. Je suis littéralement subjuguée par ce personnage et j’en viens même par être m’émerveillée. Il est gentil et n’a pas de mauvaise pensée mais il réfléchit aussi un peu trop…
C’est mon personnage chouchou dans le manga, je me suis directement accrochée à lui. Surtout que pour une fois, nous avons un héro et non une héroïne alors qu’on est au cœur tout de même d’une histoire d’amour.

Celle qui veut changer…

Futaba Kuze est une extrême timide et amoureuse par dessus le marché. C’est donc pas aussi facile pour elle de s’approchait de la personne qu’elle aime. Elle préfère le regarder de loin. Toutefois, elle essaie de faire des efforts et tant bien que mal de changer. Pour marquer ce choix de vouloir évoluer, changer, (mais aussi pour se faire remarquer auprès de Touma) elle se coupe les cheveux. Et c’est à partir de ce moment qu’on voit que Futaba essaie de combattre sa timidité pour devenir plus courageuse et moins pleurnicharde. Elle veut prendre sur elle et pour cela, elle fournit de nombreux efforts qui commence à se faire payer vers la fin du volume. Notez aussi, que Futaba est maladroite, juste un chouïa mais elle est adorable, drôle et se refuse de perdre une amitié précieuse pour des broutilles.

Beau, populaire, gentil et pourtant si difficile à cerner…

Touma Mita est un adolescent comme les « autres », il est gentil et attentionné même si j’ai du mal à le cerner… J’ai comme l’impression qu’il met une sorte de barrière entre ses sentiments et lui-même… Je n’arrive pas à percevoir qui il est. Il se bride et je me demande bien pourquoi ! Mais ce que j’aime le plus chez ce personnage c’est son sourire aussi éclatant qu’un soleil. Je crois n’avoir jamais vu un sourire aussi beau dans un manga…

En définitive, nos trois protagonistes principaux sont vraiment attachants et touchants. Ils sont proches de nous et on arrive facilement à s’identifier à eux.
Pour ma part, je me retrouve dans Futaba. Le fait de pouvoir s’identifier à elle, me permet de mieux m’imprégner de l’histoire. Mais surtout, ils sont vivants, humains, leurs caractères et leur histoire profondément ancrée en eux font ce qu’ils sont. Et j’aime ça mais c’est surtout les dessins qui jouent sur cet aspect-là.

Les dessins

Alors, les dessins parlons-en justement, ils ne sont pas exceptionnels. Ils ne sont pas aussi radieux que certains autres mangas. En revanche, il a un charme fou. Il a ce que d’autres mangas n’ont pas. On s’attache aussi bien aux personnages qu’à l’histoire mais surtout aux dessins qui transmettent ici, toutes les émotions. L’expression « on lit en toi comme dans un livre ouvert » s’applique extrêmement bien au manga, même s’il s’agit d’un bouquin…
En ce qui concerne les traits du dessin, ils sont fins et possèdent étrangement un certain charme, vous ne trouvez pas ? Et aussi, une certaine élégance. C’est étrange non ?
Enfin, les détails, j’adore les détails dans ce manga. Ils ne sont pas poussés mais juste comme il le faut pour être agréable visuellement.

En conclusion, ce premier tome nous donne déjà le ton et pose les bases. Ce n’est pas qu’une simple histoire « d’amour » comme on pourrait le croire. Ce manga est bien plus que cela. Et surtout, ne parlons pas de cette fin qui nous laisse littéralement sur le cul ! Après, je peux vous assurer que la suite ne vous décevra pas !
En ce qui me concerne, c’est un énormément coup de cœur planétaire, c’est une pépite, cadeau descendu du ciel. Il faut soutenir l’auteur et son travail merveilleux !

NOS NOTES ...
Histoire
Couverture
Dessins
Personnages
Article précédentLovely Hair (Série complète)
Article suivantBanale à tout prix tome 1
[Co-créatrice du Moonyko] Passionnée de Web et de graphisme, je dévore les livres que je lis. Otaku a temps plein non rémunéré malheureusement je vous ferai découvrir où apprécier de nouvelles lectures ou de nouveaux animés grâce à mes reviews. Katou Megumi, Mai Sakurajima & Rem the Best WAIFU.

Laisser un commentaire