Accueil Mangas A Safe New World T.1

A Safe New World T.1

1

Le manga A Safe New World, n’est autre que le nouveau titre des éditions Komikku. Ce nouveau shonen n’est sans nul doute un autre Isekai de leur catalogue.

Mon approche pour ce manga a été différent des autres titres. J’ai eu une envie folle de lire. Seulement, lorsque j’ai ouvert la première page, ma lecture a été compliquée. J’ai eu du mal à me plonger dans le manga. Malgré tout, je n’ai pas abandonné et j’ai retenté plusieurs fois de lire A Safe New World. Et ma conclusion est la suivante : j’ai adoré bien que le départ fut difficile.

L’histoire du manga

Mon approche dans la lecture du shonen manga a été délicate. Malgré tout, lorsque je suis entrée dans l’histoire et que je me suis imprégnée du manga, j’ai été subjuguée. En soit, le manga n’est pas extraordinaire mais il a ce petit truc qui le rend irrésistiblement intéressant. En faite, si j’ai eu du mal à le lire la première fois, c’est tout simplement parce que je ne m’attendais pas à ça.

Nous connaissons beaucoup d’Isekai. Nous en avons vu moult passer durant ces cinq dernières années sous toutes les sauces et formes possible. Vous pouvez sans aucun doute donner le nom d’une série.
En ce qui concerne le manga A Safe New World, il n’est en rien original. Il n’apporte rien de particulièrement nouveau au genre. Seulement, la différence qu’il peut avoir, c’est que son héros est physiquement inutile. Le héros n’a ni force, ni pouvoir magique, ni aptitude au combat. Il est tout simplement banal et extrêmement faible. Toutefois, le héros est doté d’une intelligence sans pareil. Il sait tirer parti des informations qu’il reçoit et les utiliser à bon escient.

A Safe New World est un titre prometteur puisqu’il pourrait aller dans différente direction. C’est un manga dont la suite est imprévisible.

Les personnages

En ce qui concerne les personnages du manga, nous en avons trois : le héros, dont le nom est inconnu, Ilias Razzel la chevaleresse du royaume, Maya une sorcière, mage, magicienne, on ne sait pas trop comment la qualifier. Ces trois protagonistes sont donc ceux qui apparaissent le plus dans ce tome. Les autres ne sont relégués qu’au second plan. Même si, je dois l’avouer, Maya est également une protagoniste secondaire. On ne peut pas dire que nous la voyons beaucoup même si elle un rôle important.

Des femmes talentueuses

En effet, Maya est en quelque sorte la conseillère du héros en ce qui concerne la magie puisque ce dernier ne venant pas de ce monde n’y connaît rien. Maya est une belle jeune femme, intelligente et qui n’a pas froid aux yeux. Elle est prudente, elle sait ce qu’elle dit et à qui. Maya ne parle pas de tout avec n’importe qui si elle n’a pas confiance. C’est une femme sérieuse qui sait cerner les gens. Par ailleurs, Maya semble avoir vu dans son passé des choses effroyables…

Ilias Razzel est ce qui pourrait se rapprocher de la gardienne du héros. Elle est forte, reconnue pour ces talents, seulement ces pairs chevaliers ont du mal avec le fait qu’elle soit une femme… Cependant, Ilias Razzel se contrefiche des avis des autres, elle se bat pour le peuple et l’indépendance des femmes. Toutefois, on ne va pas se mentir mais Ilias Razzel nous fait beaucoup penser à un garçon manqué. Elle n’est pas gracieuse ou même élégante. Ilias Razzel est brutale et ne fait pas dans la demi-mesure. Malgré son tempérament, Ilias Razzel n’en reste pas moins une magnifique jeune femme avec un grand cœur et très émotive.

Un héros sans nom

Le héros de l’histoire n’a pas de nom où plutôt, le mangaka ne souhaite pas nous le révéler. Nous l’appellerons donc tout simplement Héros. Héros est un homme intelligent, il sait faire usage des informations qu’on lui donne et les utiliser à bon escient. Il se fiche pas mal de l’égalité des sexes mais pour lui chaque travail mérite sa reconnaissance. Héros est un homme honnête et droit. Quant à sa personnalité, c’est une sorte de caméléon. Il sait se glisser dans la peau de l’ennemi et savoir comment il pense pour pouvoir le contrer. Héros est pour le moment gentil, il s’amuse à jouer les enquêteurs mais il a tout le profil pour devenir un antagoniste très puissant.

Je le trouve très intéressant et différent des autres héros que l’on retrouve dans les shonen, c’est-à-dire : têtu, tête brûlée, capricieux, fort physiquement mais très intelligent et bien d’autres choses. Ici, Héros peut nous surprendre à tout instant, il semble être un sacré psychopathe.

Les dessins

Pour ce qui est des dessins, je les trouve très sympas. Les traits sont fins, délicats et exprimes facilement les émotions des personnages. La beauté des jeunes femmes ressort avec splendeur ainsi que la fatigue de Héros.
Les scènes de combats sont aussi très bien dessinés même si elles restent très statiques. Le mangaka a choisi de faire des plans larges ou serrés sur les personnages lorsqu’ils combattent par conséquent on ne peut que supposer qu’ils se battent. Également, on ressent facilement la noirceur de certains antagonistes. Le mangaka a réussi avec brio à nous faire parvenir les émotions des planches comme des personnages. Par conséquent, on se sent davantage inclus dans l’histoire.

Pour conclure, le manga A Safe New World n’est pas un coup de cœur pour ma part. Néanmoins, je pense lire le deuxième tome. Il me permettra de me faire un véritable avis sur le titre mais aussi, si la série est vraiment palpitante et intéressante pour moi.
Le shonen manga A Safe New World est selon moi, un titre à lire, il pourrait plaire à nombre d’entre vous par le fait que le héros est cette fois fort par son intellect.

Articles précédentsInfinite Dendrogram T.3
Articles suivantsDahliya Artisane magicienne T.2
Créatrice du Moonyko. Je suis une passionnée du Japon autant par sa culture traditionnelle que par sa Pop culture. J'ai pour but de vous faire découvrir mes lectures et visionnages au travers de ce blog. Mais il n'y a pas que le Japon qui me passionne, l'infographie et le codage sont aussi au cœur de mes centres d’intérêts. Rem, Katou Megumi sont mes waifu favorites mais j'en ai plein d'autres...

1 Commentaire

Répondre

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom ici

Exit mobile version